Fermer la popup
Fermer la popup
Trouvez vos balades
avec la nouvelle version de
l’application Sentiers en France
Obtenir
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Hautes-Pyrénées (65)
Département / Région administrative

Midi-Pyrénées

Tarbes
Département / Province historique

Gascogne

Tarbes
Ancienne principauté s'étendant sur la totalité du Gers, des Hautes-Pyrénées, des landes, et en partie sur les Pyrénées-Atlantique, Tarn-et-Garonne, Ariège, Gironde, Haute-Garonne, Lot-et-Garonne
Cours d'eau / Fleuves et rivières

Gaves de Cauterets

Soulom 65
Le gave de Cauterets est un torrent pyrénéen français, affluent gauche du gave de Pau à Soulom dans le département des Hautes-Pyrénées. Sa partie amont porte les noms successifs de ruisseau du Port du Marcadau, gave des Batans, gave du Marcadau et gave de Jéret.
Photos
Sites naturels / Parc National

PN des Pyrénées

Cauterets
Flore : 2 500 espèces végétales supérieures dont plus de 200 endémiques dont la pensée de Lapeyrouse ou la vesce argentée.
Faune : 4 000 espèces animales dont 250 vertébrés, 200 espèces d’oiseaux, 64 espèces de mammifères, 5 600 isards, 13 couples de gypaètes barbus, 320 couples de vautours fauves et 37 couples d’aigle royal.
Sites naturels / Réserves naturelles

Aulon

Aulon
Au pied de l’Arbizon, la réserve naturelle régionale d’Aulon constitue un ensemble naturel cohérent de 1237 ha. Elle offre une gamme d’expositions variées à des altitudes étagées entre 1350 m, au confluent des torrents du Lavedan et du Rabat, et 2738 m, au pic d’Aulon. Une flore et une faune abondantes et variées, présentent un nombre important d’espèces endémiques des Pyrénées et d’espèces rares et menacées. Sans route ni piste, mais loin d’être abandonné par l’homme, ce territoire est le support d’une forte activité pastorale et il présente une grande attractivité pour les activités de montagne.

La réserve naturelle régionale du massif du Pibeste

Massif du Pibeste-Aoulhet

Saint-Pé-de-Bigorre
Le Massif du Pibeste-Aoulhet présente des milieux naturels extrêmement variés, conséquences de sa situation géographique, de sa géologie et de l’occupation humaine au cours des temps. La raideur des pentes, la présence de falaises escarpées, de vastes forêts constituent autant de zones refuges pour la flore et la faune, avec la présence d’un grand nombre d’espèces prestigieuses et rares.

Néouvielle

Vielle-Aure
Mais ce sont les glaciers du quaternaire, il y a quelques dizaines de milliers d’années, qui ont modelé le paysage actuel. La glace a sculpté le granite en cirques à fond plat séparés par des arêtes en "chenille", a creusé les laces et déposé les moraines. L’abri d’une haute crête, du pic de la Munia à l’Arbizon, et l’exposition générale du massif orienté au sud, confèrent à la réserve naturelle un micro climat plus chaud et plus sec, à l’origine du relèvement des limites de la vie. Le pin à crochets atteint ses records d’altitude (2600 m) et le crapaud accoucheur vit jusqu’à 2400 m, en restant têtard pendant près de 10 ans.

Réserve naturelle nationale Néouvielle

Saint-Lary-Soulan 65
Située dans les Pyrénées françaises (région Midi-Pyrénées, département des Hautes-Pyrénées, près de Saint-Lary-Soulan et de Barèges dans le massif du Néouvielle), la réserve se situe dans le prolongement et à l'est du Parc national des Pyrénées. Elle s'étend sur le territoire des communes de Vielle-Aure (enclave), Saint-Lary-Soulan (enclave), et Aragnouet. Elle est limitée à l'ouest par le massif du Néouvielle, au sud par les lacs de Cap-de-Long et d'Orédon, à l'est par le lac de l'Oule et au nord par le col de Barèges. Elle intègre les lacs d'Aubert et d'Aumar. La réserve est à l’abri de crêtes qui s’étendent du pic de la Munia jusqu’au massif de l’Arbizon, et présente une exposition générale orientée au sud, ce qui induit un microclimat plus chaud et plus sec qui permet un relèvement des limites de la vie. Elle est constituée majoritairement de forêts de pins d’une grande richesse, et de 70 lacs, étangs et laquettes, selon le laboratoire de biologie de l'université de Toulouse3. Aujourd’hui encore, les bovins et ovins continuent d’entretenir les estives et permettent de maintenir l’alternance entre pinèdes, landes et pelouses. Ainsi le pastoralisme, tradition multiséculaire, devient un facteur de diversité écologique.
Photos
Sites naturels / Pics et monts

Chaos de Coumely

Gèdre 65
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417