Fermer la popup
Fermer la popup
Trouvez vos balades
avec la nouvelle version de
l’application Sentiers en France
Obtenir
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Calvados (14)
Département / Région administrative

Basse-Normandie

Caen
Département / Petites régions naturelles

Bocage normand

Caen 14
Sites naturels / Parc Naturel Régional

PNR des Marais du Cotentin et du Bessin

Saint-Côme-du-Mont

Il y a quelques 8 000 ans, les marais du Cotentin et du Bessin formaient de profondes vallées.
La fonte des calottes glaciaires provoqua une remontée du niveau de la mer. A chaque marée basse, une couche d’argiles et de sables se déposait. C’est de cette accumulation que sont nés les cordons dunaires à l’embouchure de la baie. 1 000 ans plus tard, à cause de ces cordons, la mer ne parvint que difficilement à pénétrer dans les marais, ce qui permit l’accumulation de dépôts tourbeux d’eau douce pendant 5 000 ans. Puis, la mer réussit de nouveau à submerger partiellement les vallées. Une sédimentation fluvio-marine, la tangue, se déposa sur la sédimentation organique antérieure, la tourbe, qu’elle fossilisa.
C’est dans ces fonds de vallées progressivement comblés que les marais sont nés. Fréquemment inondés, par les pluies hivernales trop lentement évacuées à marée basse, ils restaient souvent infranchissables.
De nombreux aménagements ont été réalisés afin de valoriser les marais : canaux, fossés, chaussées et voies ferrées… structurent aujourd’hui le paysage.

 

Sites naturels / Réserves naturelles

Anciennes carrières d'Orival

Amblie
Le site de 12 hectares englobe une ancienne carrière d’extraction de calcaire bathonien qui a servi depuis le Xème siècle. En bordure de la Seulles, elle présente un grand intéret botanique pour ses nombreuses formations végétales calcicoles.
La pelouse xérophytique abrite la plus importante station bas normande de gentiane amère et une belle station de raiponce délicate. Dans la frênaie-aceraie de ravin frais, exceptionnelle pour la région, croit l’alisier de Fontainebleau, protégé nationalement. Une zone arbustive est dominée par des genévriers et arbustes tandis que la zone à végétation pionnière est le domaine des bryophytes.

Coteau de Mesnil-Soleil

Damblainville
La réserve naturelle du coteau de Mesnil-Soleil est située dans la campagne de Falaise à une trentaine de kilomètres au sud de Caen. Sise sur le territoire des communes de Damblainville et de Versainville, elle fait également partie des Espaces Naturels Sensibles du département du Calvados dont elle est la propriété.

Estuaire de la Seine

Villerville
L’estuaire de la Seine fait partie des trois plus grands estuaires de France avec la Loire et la Gironde. Une vaste zone humide de près de 10 000 hectares, qui abrite un ensemble de milieux typiques et remarquables à l’échelle européenne - milieux subtidaux, vasières, prés salés, mares, roselières, prairies humides - à l’interface entre terre et mer.

Falaise du Cap Romain

Saint-Aubin-sur-Mer
Au coeur de la Côte de Nacre, sur les côtes du Calvados, la falaise du Cap Romain est située à 15 km au nord ouest de Caen. Haute de 6 à 7 mètres au maximum, elle s’étend sur environ 500 m de longueur à la limite des deux plages de Bernières-sur-mer et de Saint-Aubin-sur-mer. Les premièrs maisons approchent à quelques mètres du bord de cette basse falaise, qui domine un large estran rocheux.

Forêt domaniale de Cerisy

Montfiquet
À cheval sur les départements du Calvados et de la Manche, la forêt domaniale de Cerisy correspond à un massif isolé, à la périphérie duquel ne subsistent des anciennes forêts que des lambeaux très appauvris. Correspondant à la bordure est du massif Armoricain, le sous-sol est constitué de schistes altérés d’âge précambrien et de terrains argileux détritiques peu perméables. Dans ce massif boisé le plus important du secteur et riche en essences diverses, les collines aux pentes douces sont creusées de vallons peu abrupts et par de nombreux ruisseaux, et les sources prolifiques témoignent de l’humidité du climat. Bien dans son élément, le hêtre domine, favorisé depuis plusieurs décennies par le forestier ; victime de cette concurrence, le chêne quant à lui reste toutefois largement présent, notamment dans les peuplements anciens qui témoignent de la forêt d’autrefois.
Sites naturels / Massifs forestiers

Forêt de Cinglais

Boulon

Forêt de Grimbosq

Grimbosq
Pages : 1 2 3 4 5 6