Fermer la popup
Fermer la popup
Trouvez vos balades
avec la nouvelle version de
l’application Sentiers en France
Obtenir
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez tous les sites naturels: grottes, gorges, cascades, vallées... (sites touristiques, classés)
Territoire-de-Belfort (90)
Sites naturels / Réserves naturelles

Ballons comtois

Lepuix
A la fois franc-comtoise et lorraine, au sud des Vosges, la réserve naturelle se compose de deux chaînons parallèles séparés par le ravin du Rahin et culminant au Ballon de Servance à 1 216 mètres. Ce vaste espace montagneux au relief typiquement vosgien cache une diversité remarquable de milieux avec un important massif forestier à dominante de hêtraie-sapinière ; lieu de vie pour le grand tétras, le lynx boréal, le chamois, la gélinotte des bois, le faucon pèlerin et plusieurs espèces de pics, dont le pic noir et le pic cendré.
Essonne (91)
Sites naturels / Parc Naturel Régional

PNR de la Haute-Vallée de Chevreuse

Chevreuse

Les paysages de la vallée de Chevreuse ont une grande renommée puisqu'ils sont structurés par un éventail remarquable de sites historiques prestigieux et comportent une pittoresque mosaïque de paysages verdoyants où s'harmonisent massifs forestiers, plateaux agricoles et vallées escarpées.
Pourtant le paysage change en permanence, lentement ou radicalement, sous l'influence directe ou indirect des activités humaines ou de leur absence.

PNR du Gâtinais français

Baulne
Le Gâtinais français est habité depuis des temps très reculés. Les hommes préhistoriques y ont laissé leur empreinte… Ne vous méprenez pas sur la région que vous visitez lorsque vous croiserez un menhir ou un dolmen… Vous êtes bien dans le Gâtinais français ! Le sous-sol est en effet composé de grès, les hommes préhistoriques puisaient dans le sous-sol pour l’en extraire. Des milliers d’années plus tard, les hommes y trouvent toujours leur matière première, le grès, matériau noble à la fois doux et rude, résistant au temps et aux pas, pour construire maisons, colombiers, ponts, rues, halles...
Sites naturels / Réserves naturelles

Bassin de la Bièvre

Antony
Malgré sa situation au cœur d’un environnement fortement urbanisé et sa taille qui en fait l’une des plus petites réserves naturelles régionales d’Île-de-France, ce site constitue une enclave pour la biodiversité et possède une richesse écologique non négligeable. Quatre des sept habitats observés sur le site sont très mal représentés sur le département des Hauts-de-Seine et sont pour cela prioritaires dans un souci de conservation d’une diversité d’habitats naturels. Il s’agit de groupements végétaux de milieux humides qui favorisent notamment la présence d’espèces d’oiseaux remarquables. En effet, l’intérêt de la réserve est avant tout ornithologique. Ce ne sont pas moins de 148 espèces d’oiseaux qui y ont été recensées parmi lesquelles des hivernants rares (bécassine des marais, râle d’eau) à très rares (bécassine sourde, butor étoilé), et des migrateurs très rares (marouette ponctuée, blongios nain, rousserolle turdoïde).

Sites géologiques de l'Essonne (Auvers-Saint-Georges)

Auvers-Saint-Georges

Sites géologiques de l'Essonne (Chauffour-lès-Étréchy)

Chauffour-lès-Étréchy

Sites géologiques de l'Essonne (Morigny-Champigny)

Morigny-Champigny

Sites géologiques de l'Essonne (Ormoy-la-Rivière)

Ormoy-la-Rivière

Sites géologiques de l'Essonne (Saint-Hilaire)

Saint-Hilaire

Sites géologiques de l'Essonne (Saulx-les-Chartreux)

Saulx-les-Chartreux
La réserve naturelle des sites géologiques de l’Essonne est constituée de treize sites répartis sur dix communes du département de l’Essonne. Mis à part la sablière du Bois de Lunezy à Saulx-les-Chartreux, isolée au nord, le groupe principal de sites se situe dans l’Etampois, là où se rencontrent trois régions naturelles : les "pays" de Beauce au sud et à l’ouest, du Hurepoix au nord et du Gâtinais français à l’Est. La vallée de la Juine constitue l’axe "vertébral" du secteur d’Etampes : 12 des 13 sites sont répartis le long de cette vallée et de ses affluents.
Les 13 sites de la réserve naturelle sont les témoins de la dernière et plus vaste transgression marine dans le Bassin parisien entre -33,7 et -28 millions d’années. Tous les sites appartiennent au cycle sédimentaire du Stampien, premier des 2 étages de l’Oligocène (ère tertiaire).