Fermer la popup
Fermer la popup
Trouvez vos balades
avec la nouvelle version de
l’application Sentiers en France
Obtenir
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez tous les sites naturels: grottes, gorges, cascades, vallées... (sites touristiques, classés)
Haute-Garonne (31)
Sites naturels

Cascade du lac d'Espingo

275 m de hauteur
Sites naturels / Gorges

Gorges de la Save

Montmaurin

Les gorges de la Save sont un défilé creusé par la Save à travers un pli calcaire du piémont pyrénéen. Elles sont situées près des communes françaises de Montmaurin et de Lespugue (Haute-Garonne), dans la région Midi-Pyrénées.
Le site des gorges de la Save et leur relief karstique présentent à la fois des intérêts géologique, archéologique, écologique, faunistique, floristique, ainsi que touristique. Le secteur fut habité par l'homme de manière continue depuis la période paléolithique jusqu'à nos jours ; on y découvrit entre autres la célèbre statuette dite « Vénus de Lespugue » et les vestiges de la villa gallo-romaine de Montmaurin. Les gorges de la Save sont en partie couvertes par une ZNIEFF de type I.
Photos

Sites naturels / Lacs et étangs

Lac d'Oô

Bagnères-de-Luchon 31
Le lac d'Oô est un lac des Pyrénées de 42 ha et d'une profondeur maximale de 67 m, artificiel depuis la construction d'un barrage sur le lac glaciaire. Il alimente la centrale hydro-électrique d'Oô. Son nom est particulièrement connu par les cruciverbistes.
Photos
Gironde (33)
Sites naturels / Parc Naturel Régional

PNR des Landes de Gasogne

Belin-Béliet
Sites naturels / Réserves naturelles

Banc d'Arguin

La Teste-de-Buch
Îlot sableux océanique, la réserve naturelle du banc d’Arguin se situe à l’entrée du bassin d’Arcachon face à la dune du Pilat, la plus haute d’Europe avec ses 107 mètres d’altitude.
Le banc d’Arguin se déplace et change continuellement de forme au gré des vents et des courants marins. Ses archipels sont émergés et colonisés par une flore typique des milieux côtiers du sud-ouest avec la présence d’espèces protégées comme la linaire à feuilles de thym et la zostère marine. Cette végétation dunaire en fait un important lieu de nidification d’oiseaux protégés comme la sterne caugek, l’huitrier-pie ou le gravelot à collier interrompu.

Dunes et marais d'Hourtin

Hourtin
La réserve naturelle des dunes et marais d'Hourtin englobe la plage, la forêt domaniale et la forêt communale d'Hourtin et s'étend de la mer aux lacs arrière-dunaires, et aux milieux lacustres et marécageux des territoires périphériques.
La flore est très diversifiée et de haute valeur patrimoniale avec 9 espèces protégées au plan national. Les boisements du cordon dunaire littoral présentent un très fort développement des feuillus, principalement le chêne vert et le chêne pédonculé. Vit sur le site un échantillon relativement complet des reptiles, amphibiens et mammifères régionaux avec notamment la cistude d'Europe, le lézard ocellé, le vison d'Europe et la loutre.

Étang du Cousseau

Lacanau

Cette réserve donne un aperçu des principaux milieux naturels des Landes de Gascogne : dunes sèches, étang, marais, boisements naturels. La grande diversité de milieux et d'habitats, en fait un refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales.
La flore est typique de la forêt Landaise, avec les pins maritimes, chênes verts et pédonculés, arbousiers qui côtoient sur les dunes sèches les fougères, ajoncs, genêts et bruyères.
Dans les zones humides, on trouve des osmondes royales, iris, pilulaires, drosera, myrte des marais et nénuphars, dont certaines sont des espèces protégées.

Géologique de Saucats et la Brède

Saucats
La réserve naturelle géologique (RNG) de Saucats et La Brède est située à une vingtaine de kilomètres au sud de Bordeaux, au sein du bassin sédimentaire Aquitain. Elle protège 6 sites présentant des affleurements de sables coquilliers solidifiés ou faluns ainsi que des calcaires et marnes. Ces affleurements sont visibles en particulier sur les rives de 2 ruisseaux : le Saucats et son affluent le Brousteyrot.

Marais de Bruges

Bruges

Les hommes ont toujours retiré de nombreuses ressources du marais mais à partir du règne d’Henri IV les aménagements hydrauliques (digues, fossés, pelles barrages…) des hollandais vont permettre le développement des activités d’élevage.
Les grandes étendues de roseaux vont faire place aux prairies et au bocage. Au 20ième siècle, en moins de 30 ans, l’urbanisation et l’artificialisation des milieux (Lac de Bordeaux, quartier des Aubiers et du Grand Parc, Golf ….) vont détruire de manière irrémédiable 90 % du marais.
La réserve a été créée pour sauvegarder la relique de ce marais dorénavant uniquement situé sur la commune de Bruges.

Parc de Teich

Teich 33