Fermer la popup
Fermer la popup
Trouvez vos balades
avec la nouvelle version de
l’application Sentiers en France
Obtenir

Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez les réserves naturelles, préservation faunistique et floristique de notre territoire
Moselle (57)
Sites naturels / Réserves naturelles

Côte de Delme

Liocourt
Culminant à 400 mètres d’altitude, la côte de Delme possède près de 100 ha de pelouses calcaires présentant un intérêt paysager indéniable. Mais son intérêt entomologique est également élevé et caractérisé par la présence de 17 espèces rares, dont le damier de la succise, espèce d’intérêt européen. Le lézard des souches et le lézard des murailles présentent de belles populations. Dès le printemps, les pelouses se recouvrent d’un tapis d’anémones pulsatilles puis d’un cortège de 14 espèces d’orchidées.

Hettange-Grande

Hettange-Grande
La réserve naturelle d’Hettange-Grande se situe en Moselle à une dizaine de kilomètres de la frontière luxembourgeoise. Le site est constitué de 6 ha de terrain qui recouvrent une ancienne carrière exploitée depuis l’époque romaine et jusque dans les années 60 pour la fabrication de matériaux de construction et ses terrains attenants.
C’est au titre premier de la présence dans la carrière Gries d’une coupe de référence internationale, définie en 1864 par Eugène Renevier, que le site d’Hettange-Grande fut classé réserve naturelle. Elle protège un patrimoine naturel de statut international.
Différents types d’objets géologiques viennent renforcer l’intérêt et le caractère pédagogique de cet espace protégé : des fossiles, différentes natures de roches, une surface de discontinuité et une faille, faisant du site un lieu de mise en valeur et d’apprentissage très complet des Sciences de la Terre.

Montenach

Montenach
La réserve naturelle de Montenach s’étend sur les flancs de six collines distinctes dont les adrets ensoleillés s’étagent entre 225 et 325 m d’altitude. L’originalité du site vient des richesses de ses milieux naturels : pelouse, marais tufeux et forêts.
L’hétérogénéité des pelouses (sèches, humides) donne cette particularité à Montenach de posséder une grande variété d’espèces.
La variété des biotopes est propice aux reptiles. Deux espèces de lézards sont présentes : le lézard des souches et le lézard des murailles. Les secteurs ensoleillés, sont les lieux de prédilection de l’orvet, la coronelle lisse, et la couleuvre à collier. Les salamandres tachetées et les grenouilles choisissent sources ou mares pour se reproduire.
La gent ailée offre un catalogue de près de 80 espèces différentes. La diversité floristique ne peut que favoriser l’entomofaune. On dénombre 76 papillons diurnes et plus de 550 nocturnes. Dans les autres ordres, il faut citer la cigale des montagnes et le grillon italien qui confirment les affinités méridionales du site.

Rochers et tourbières du pays de Bitche

Philippsbourg
La réserve naturelle des rochers et tourbières du Pays de Bitche se compose d’un ensemble de 26 sites distincts de taille très variable (de 0,9 ha à plus de 60 ha) tous situés dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord.
Incluse dans la cuvette de Neunhoffen entre 220 m et 400 m d’altitude traversée de cours d’eau acides, la réserve naturelle comprend des complexes tourbeux souvent associés à des étangs, des forêts humides, des barres rocheuses de grès vosgien.
Ses tourbières acides à affinité continentale évoluant en forêts de pins sylvestres sur tourbe sont uniques en Europe occidentale et très sensibles aux moindres perturbations écologiques. Elles hébergent des espèces très spécialisées telles que les droséras, la canneberge, le lycopode inondé ou encore la magnifique et rarissime Calla des marais.

Zone humide du moulin de Velving et Téterchen

Téterchen
Au coeur du Pays de Nied, la zone humide du moulin de Velving et Téterchen, d’un peu moins de 100 ha, présente une mosaïque de milieux : prairies marécageuses, marais calcaire, étang et roselières.
Les habitats sont très favorables à l’avifaune et aux insectes. Le site accueille 82 espèces d’oiseaux nicheuses, soit 40 % des nicheurs réguliers en Lorraine. On y trouve ainsi le busard des roseaux, la pie-grièche écorcheur et le tarier des prés.
La flore compte plus de 100 plantes supérieures et 7 mousses.
Nièvre (58)
Sites naturels / Réserves naturelles

Le site des "Sources de l’Yonne"

Glux-en-Glenne 58
Le site des "Sources de l’Yonne" est situé dans le Haut-Morvan (Nièvre). Classé au titre du paysage (loi 1930), en site Natura 2000 et en arrêté de protection de biotope, le site est propriété du Conseil Général de la Nièvre depuis 1999, avec l’aide du FEOGA et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie. D’une superficie de 116 ha, dont 96% sur la commune de Glux-en-Glenne, il est composé d’une hêtraie montagnarde sur le Mont Préneley (100 ha) et d’une tourbière de 16 ha...
Photos

Val de Loire

Mesves-sur-Loire
Souvent perçue comme le dernier fleuve sauvage d’Europe, la Loire modèle des paysages différents de la source à l’estuaire. En Loire moyenne, tantôt elle érode les berges, tantôt elle dépose du sable, créant une île qu’ailleurs elle emporte. Lors des crues, les bras secondaires naissent ou se comblent pour former un bras mort. L’ensemble de ces phénomènes est appelé « la dynamique fluviale ». Ainsi, de multiples chenaux se déploient entre des bancs de sables mobiles et de nombreuses îles boisées. Nous sommes au cœur de la Loire des îles.
Nord (59)
Sites naturels / Réserves naturelles

Annelles, Lains et Pont Pinnet

Roost-Warendin
Autrefois occupée par un marécage, la réserve naturelle régionale des Annelles, Lains et Pont Pinnet comprend, sur plus de 14 hectares, une importante mosaïque d’habitats dont l’origine est liée aux activités humaines qui se sont succédées. En effet, depuis le 12e siècle, le site a connu d’importantes transformations. D’abord drainée pour permettre l’exploitation agricole, cette zone humide a ensuite servi de terrain de dépôt des schistes et grès houillers entre 1923 et 1972, avant d’être réexploitée au XXe siècle. Il ne reste aujourd’hui que des fragments de la zone humide initialement présente à cet endroit.

Bois d'Encade

Gussignies
Cette réserve d’un peu plus de 2 hectares est située au nord-ouest du Parc naturel régional de l’Avesnois. Le site est encaissé dans une vallée et présente un double intérêt, industriel et écologique. La présence des ruines d’une ancienne scierie de pierre témoigne de l’utilisation de la force hydraulique. Ces ruines accueillent une végétation remarquable, dont certaines espèces sont protégées.Il s’agit de l’un des derniers massifs boisés diversifiés dans ce secteur marqué par une agriculture céréalière intensive sur les plateaux.

Carrières des Nerviens

Bavay
Ancien site d’exploitation du grès, la carrière des Nerviens se trouve entre Valenciennes et Maubeuge dans le Parc naturel régional de l’Avesnois. Suite à sa fermeture au début des années 1960, elle fut comblée de marnes provenant des carrières voisines puis totalement recolonisé par la végétation spontanée constituée de bosquets et de zones herbacées.
Le site est avant tout remarquable par la flore qu’il abrite mais également pour les habitats naturels présents qui permettent le maintien d’un patrimoine biologique diversifié. À mi-chemin entre le Bois d’Encade et la forêt de Mormal, la carrière des Nerviens assure un rôle de corridor écologique.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32