Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez les réserves naturelles, préservation faunistique et floristique de notre territoire
Haute-Saône (70)
Sites naturels / Réserves naturelles

Sabot de Frotey

Frotey-lès-Vesoul
La Réserve naturelle du Sabot a été créée en 1981 sur 98 ha de la commune de Frotey-lès-Vesoul pour protéger de l’urbanisation (la ville de Vesoul est en contrebas de la Réserve) un remarquable relais biogéographique entre les massifs jurassien et vosgien. Il s’agit en effet de la conjonction, exceptionnelle en Haute-Saône, d’une falaise calcaire longue de plus de 600 m (et atteignant 40 m de haut au niveau d’un gros rocher en forme de sabot, lieu de promenade bien antérieur à la réserve) et d’un ensemble de pelouses sèches calcicoles, le tout exposé au sud-ouest.

Vallon de Fontenelay

Bucey-lès-Gy
Située dans les Monts de Gy à une altitude d’environ 300 m, la réserve naturelle du vallon de Fontenelay fait figure d’exception dans le paysage haut-saônois. Composé de pelouses marneuses et de bas marais qui rappellent les tourbières du Haut-Jura, ce site de 42 ha est unique dans le département. Au milieu de cette mosaïque de forêts de feuillus, de pelouses sèches et de mares cohabitent plus de 1000 espèces végétales et animales, dont une vingtaine d’orchidés rares, mais aussi des espèces menacées de disparition, comme le damier de la succise ou le sonneur à ventre jaune.
Saône-et-Loire (71)
Sites naturels / Réserves naturelles

La Truchère-Ratenelle

La Truchère
Ce sont sans doute les dunes de sable qui représentent le milieu le plus étonnant de la réserve naturelle. Modelés il y a 5000 ans par le vent, ces sables mobiles sont partiellement recouverts de mousses et de lichens. Seules les espèces adaptées aux milieux arides arrivent à les coloniser.
Sarthe (72)
Sites naturels / Réserves naturelles

Bas-marais tourbeux de la Basse-Goulandière

Parigné-l'Évêque
Site exceptionnel de près de 38 hectares, la Basse Goulandière est l’écrin d’un des rares bas-marais tourbeux préservé en Sarthe. Ce milieu humide accueille différents habitats (marais, landes, bois) et des espèces spécifiques. En bordure du ruisseau, dans la zone humide du Roule-Crottes, on trouve 7 espèces végétales protégées au niveau national, et 12 espèces faunistiques protégées dont certaines sont rarissimes.
On note dans la faune 2 espèces menacées particulièrement intéressantes : l’agrion de Mercure, petite libellule au corps bleu et noir, et le triton crêté de couleur orange et noir.
Côté flore, au moins 3 plantes rares : le rossolis à feuilles rondes, la parnassie des marais et la pédiculaire des marais.

Coteau et plateau de Tessé

Villaines-la-Carelle
Au nord de la Sarthe, au-dessus de la vallée du Rutin, la réserve naturelle Coteau et plateau de Tessé protège 5.5 ha de pelouse calcaire, véritable réservoir biologique abritant de nombreuses espèces.
La roche calcaire qui affleure partout est peu favorable aux cultures et ne permet qu’une petite activité pastorale.
Le site réunit des conditions favorables pour le développement de plus de 200 espèces végétales, dont trois sont protégées régionalement et 24 inscrites sur la liste rouge régionale des espèces rares ou menacées.

Coteau et prairies des Caforts

Luché-Pringé
Avec sa maison troglodytique et ses 910 mètres de galeries souterraines, d’où on extrayait les pierres de tuffeau, le site des Caforts (caves fortes) raconte l’Histoire. Dès le Moyen-Âge, en effet, l’homme a creusé les falaises de calcaire de la vallée du Loir pour exploiter les blocs de craie tuffeau, matériau le plus utilisé pour les anciennes constructions locales. Cette pierre a d’ailleurs façonné toute une région puisqu’on la retrouve au cœur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine tout proche, avec ses paysages marqués par un patrimoine bâti identitaire : les châteaux de la Loire, Fontevraud…, mais aussi par des carrières souterraines qui abritent encore de nombreuses espèces de chauves-souris. Les carrières ont ensuite hébergé des champignonnières, actives jusque dans les années 1970. La prairie humide et le coteau, avec sa pente forte exposée au sud, son sol pauvre où le calcaire affleure, offrent les conditions du développement d’une flore et d’une faune exceptionnelles : une riche biodiversité très bien préservée, aux affinités parfois méditerranéennes.

Marais de Cré-sur-Loir et la Flèche

Cré-sur-Loir

S'étendant sur près de 65 hectares, ce site constitue la plus grande zone de marais alluvial du département de la Sarthe. Il offre un paysage caractéristique de la Vallée du Loir avec un ensemble de roselières, bois alluviaux et prairies humides parcourus par un réseau de canaux. Cette diversité d'habitats naturels sur une surface aussi réduite confère à ce site un intérêt patrimonial indéniable...

Prairies et roselière des Dureaux

Vaas
Situées au sud du département de la Sarthe, au cœur de la vallée du Loir et à 2 kilomètres du village de Vaas, les prairies et roselière des Dureaux constituent près de 10 hectares de nature intacte. Incluse dans le lit majeur du Loir, la réserve vit au rythme de l’eau et du travail de l’homme. L’hiver, les crues recouvrent une grande partie des lieux. Au printemps et au début de l’été, les prairies hautes et fleuries accueillent insectes, papillons et oiseaux. La grande diversité des ambiances - bocage, roselière, fossés, mares, ruisseau, haies, prairies - est une synthèse d’un monde où la biodiversité a repris tous ses droits...
Savoie (73)
Sites naturels / Réserves naturelles

Bailletaz

Val-d'Isère
Située sur le versant sud de la Tsanteleina, aux portes de l’Italie, la réserve naturelle de la Bailletaz offre un paysage de haute-montagne où se dessine un monde de glace, de rocailles et de pelouses rases.
La faune est caractéristique des milieux alpins de haute altitude avec la présence de la marmotte, du lièvre variable ou encore du lagopède alpin. L’orientation sud du versant permet d’accueillir une population importante de perdrix bartavelle. Cette zone de terrains mixtes de dolomite et barres rocheuses constitue un lieu de refuge très favorable aux chamois et bouquetins des Alpes qui empruntent ce corridor écologique chaque printemps et chaque automne lors de leurs migrations locales. L’aigle royal et le gypaète barbu…

Grande Sassière

Tignes
Outre la beauté du paysage glaciaire, la réserve abrite une flore exceptionnelle de moraines et d'éboulis et comprend une vingtaine d'espèces rares. La faune de l'étage alpin est bien représentée : bouquetin des alpes, chamois, marmotte...
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32