Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez les réserves naturelles, préservation faunistique et floristique de notre territoire
Seine-et-Marne (77)
Sites naturels / Réserves naturelles

Seiglats

Cannes-Écluse
Ancienne carrière alluvionnaire près de la confluence Seine-Yonne, la réserve naturelle des Seiglats fait partie de la vaste plaine alluviale de la Bassée. Il s’agit d’un ensemble de zones humides d’intérêt européen constituée d’une mosaïque d’habitats variés : étang, marais, ripisylves (boisement de bord d’eau), roselières et pelouses à orchidées…
La taille de cet ensemble le rend particulièrement attractif pour l’avifaune, notamment en hiver.
Les suivis réalisés ont permis de recenser 106 espèces d’oiseaux dont 31 nicheuses sur le site, 18 espèces de papillons de jour, 15 de libellules, 9 espèces de poissons et 200 espèces de végétaux.
Yvelines (78)
Sites naturels / Réserves naturelles

Boucle de Moisson

Moisson
Entre Mantes et Bonnières, la boucle de Moisson constitue le dernier méandre de la Seine en Île-de-France. Le site, isolé, est difficilement accessible malgré sa situation dans un secteur périurbain. Il ressemble à une presqu’île piquetée de boisement avec des cheminements et des voies qui la contournent.
La forêt, mise en place à la fin du XVIIIe siècle sous l’impulsion des derniers seigneurs de Moisson, était alors très ouverte. Aujourd’hui, la réserve naturelle bénéficie d’une spécificité paysagère : une juxtaposition de pelouses, de landes et de boisements. La valeur floristique du site provient d’un ensemble d’espèces végétales rares liées à ces milieux.

Domaine d’Ors

Châteaufort

Située dans la vallée de la Mérantaise, sur la commune de Châteaufort, la Réserve Naturelle Régionale du domaine d’Ors couvre environ 10 hectares, partagés entre terrains boisés et prairies humides descendant jusqu’à la rivière. La réserve occupe l’emplacement du château d’Ors et du vaste parc paysager qui l’entourait. Après la disparition du château dans les années 60, le site est laissé à l’abandon, la nature a alors repris ses droits. Depuis 2001, des vaches rustiques de race Higland cattle assurent une gestion écologique des prairies de la réserve.

Etangs de Bonnelles

Bonnelles
La réserve naturelle des Étangs de Bonnelles borde le village et couvre environ 13 hectares de terrains boisés. Elle se compose d’un ensemble de milieux humides, notamment deux étangs, et constitue la partie humide du parc du château de Bonnelles. Ancienne propriété de la duchesse d'Uzès, des éléments architecturaux remarquables y ont été restaurés aux abords des étangs et un ancien embarcadère réaménagé en observatoire ornithologique.

Saint-Quentin-en-Yvelines

Trappes
La réserve naturelle de Saint Quentin en Yvelines protège l’une des dernières zones humides continentales d’Ile de France, héritage des vastes travaux hydrauliques de Louis XIV. C’est une escale migratoire, un site d’hivernage et de reproduction sur lequel ont été observées près de 230 espèces d’oiseaux.
Sa situation périurbaine l’oriente vers l’accueil des visiteurs et l’éducation à l’environnement : visites guidées pour scolaires ou individuels, classes de découverte, stages de formation naturalistes et séjours de vacances (camps Robin’sons).

Site géologique de Limay

Limay
Ce secteur géographique se caractérise par une importante diversité topographique, géologique (nombreux affleurements géologiques : craies du Crétacé, argiles à silex, limons de plateaux…) et micro-climatique (des espaces aux influences méridionales marquées, d’autres aux conditions humides et fraîches et d’autres enfin à fortes affinités montagnardes).
Ce contexte écologique a favorisé l’apparition de milieux contrastés : calcicoles (milieux pionniers, friches, pelouses et végétation arbustive et arborescente) et humides (suintements, plans d’eau…). Parmi les 373 espèces végétales recensées, 83 sont remarquables, notamment l’orobanche pourpre, espèce protégée, la camomille romaine et la luzerne bâtarde, deux espèces très rares en Île de France.
Ce site offre des conditions favorables aux insectes et à l’avifaune. En effet, ont été répertoriées 105 espèces d’oiseaux dont 62 nicheuses parmi lesquelles 14 espèces remarquables telles que l’œdicnème criard, le bruant zizi et la chouette chevêche.

Val et coteaux de Saint-Rémy

Saint-Rémy-lès-Chevreuse
La réserve naturelle du val et coteaux de Saint-Rémy se situe à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Paris au sein de la vallée de l’Yvette. Elle se compose de cinq entités différentes qui représentent au total 83 hectares.
Cet ensemble d’habitats naturels constitue un véritable îlot au sein d’une vallée marquée par une urbanisation massive exerçant une pression forte sur les milieux naturels. Le site se compose à la fois d’habitats humides, comme des aulnaies alluviales, des cariçaies, des prairies humides ou des mégaphorbiais, et d’habitats plus mésophiles comme des boisements de bouleaux, de chênaie-châtaigneraie, prairies et friches.
Des conditions géologiques particulières, une forte présence de l’eau et l’activité humaine passée ont engendré la mise en place d’une mosaïque de milieux : friches humides, bosements, prairie de versant, zones marécageuses, mares, étang… Ces milieux variés favorisent la présence d’une multitude d’espèces animales et végétales.
Deux-Sèvres (79)
Sites naturels / Réserves naturelles

Toarcien

Sainte-Verge

De Vrines à Praillon, dans la vallée du Thouet, de nombreuses carrières permettaient  de produire des pierres de taille à partir de roches sédimentaires (grès et calcaires). C'est dans une de ces carrières, au XIXème siècle qu'à Alcide d’Orbigny a défini la coupe-type (ou stratotype) de l’étage Toarcien, mondialement connu
Sur la commune de Sainte Verge, deux anciennes carrières sont aujourd’hui classées « Réserve Naturelle », afin de protéger ce patrimoine exceptionnel.
A l’occasion d'une visite libre et en vous aidant des équipements mis en place ou d’une visite commentée par un géologue,(2 heures environ) vous partirez à la découverte d'un monde disparu. d’une époque où le Thouarsais était baigné par les eaux d'un océan  tropical foisonnant de vie...

Somme (80)
Sites naturels / Réserves naturelles

Baie de Somme

Saint-Quentin-en-Tourmont
Située au nord-ouest de la baie de Somme, la réserve naturelle s’ouvre sur la Manche entre la pointe de Saint-Quentin-en-Tourmont au nord et celle du Hourdel au sud. Elle est essentiellement composée d’une zone maritime qui se divise en deux grands habitats.
D’abord, la vasière constitue une réserve d’invertébrés en abondance nourrissant de nombreuses espèces d’oiseaux. En marée basse, les phoques veaux marins aiment se reposer sur l’estran et ses bancs de sable. La réserve abrite la plus importante des 3 colonies françaises de ce phoque, avec une centaine d’individus…

Étang Saint-Ladre

Boves
Aux portes de l’agglomération d’Amiens, la réserve naturelle de l’étang Saint-Ladre se situe dans la vallée de l’Avre, non loin de sa confluence avec la Somme. Plans d’eau et marais s’y étendent sur plus de 13 hectares du territoire de la commune de Boves.
La réserve naturelle se caractérise par une très grande diversité de milieux. Les herbiers aquatiques témoignent d’une eau de qualité. Les milieux les plus originaux sont les « tremblants », radeaux flottants de végétation se développant à la surface des étangs. D’abord alcalins, ces radeaux s’acidifient progressivement sous l’action des eaux de pluie et hébergent ainsi des espèces végétales particulières, telles les sphaignes. Roselières et bas-marais s’expriment en mosaïque avec les fourrés de saules et les bois de bouleaux...
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32