Fougeré (49) - Circuit du Sauloup

Distance
9km
Durée
2h15
Mon avis sur la randonnée :
Circuit du Sauloup est un circuit de randonnée situé sur la commune de Fougeré en Maine-et-Loire (49). Ce parcours d’environ 9 kilomètres représente en moyenne 2h15 de marche.

Après la découverte du bourg, la balade se poursuit dans la campagne de Fougeré en traversant le refuge LPO et le bois de la Patte d’Oie.

Site auteur de la fiche rando : Office de Tourisme Baugeois Vallée
À emporter dans votre sac à dos
Carte IGN rando
Réf. : 1621E

Découvrez le patrimoine à proximité du sentier de randonnée Circuit du Sauloup à Fougeré (49)

Il existe 19 lieux remarquables à proximité de cette randonnée. Ces lieux peuvent être accessibles et visibles depuis le sentier ou bien être présents dans un rayon de 30km autour du tracé ou du point de départ.
Terroir Département / Offices de tourisme
Office de Tourisme "Les Portes de l'Anjou"
Office de Tourisme du Baugeois
Association Vallée de la Sarthe
Office de tourisme de la Communauté de communes de Beaufort en Anjou
Office de Tourisme "Anjou 3 Rivières"
Terroir Sites naturels / Réserves naturelles
Marais de Cré-sur-Loir et la Flèche

S'étendant sur près de 65 hectares, ce site constitue la plus grande zone de marais alluvial du département de la Sarthe. Il offre un paysage caractéristique de la Vallée du Loir avec un ensemble de roselières, bois alluviaux et prairies humides parcourus par un réseau de canaux. Cette diversité d'habitats naturels sur une surface aussi réduite confère à ce site un intérêt patrimonial indéniable...

Voir le site
Coteau et prairies des Caforts
Avec sa maison troglodytique et ses 910 mètres de galeries souterraines, d’où on extrayait les pierres de tuffeau, le site des Caforts (caves fortes) raconte l’Histoire. Dès le Moyen-Âge, en effet, l’homme a creusé les falaises de calcaire de la vallée du Loir pour exploiter les blocs de craie tuffeau, matériau le plus utilisé pour les anciennes constructions locales. Cette pierre a d’ailleurs façonné toute une région puisqu’on la retrouve au cœur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine tout proche, avec ses paysages marqués par un patrimoine bâti identitaire : les châteaux de la Loire, Fontevraud…, mais aussi par des carrières souterraines qui abritent encore de nombreuses espèces de chauves-souris. Les carrières ont ensuite hébergé des champignonnières, actives jusque dans les années 1970. La prairie humide et le coteau, avec sa pente forte exposée au sud, son sol pauvre où le calcaire affleure, offrent les conditions du développement d’une flore et d’une faune exceptionnelles : une riche biodiversité très bien préservée, aux affinités parfois méditerranéennes. Voir le site
Terroir Sites naturels / Massifs forestiers
Forêt domaniale de Chandelais
Ancien domaine de chasse à courre du Bon Roi René. Cette forêt domaniale présente des milieux très diversifiés, une remarquable faune forestière et une grande variété de champignons. Voir le site
Terroir Villes et villages / Petites cités de caractère
Luché-Pringé 72
Bordée d'un coteau et longée par le Loir, la cité de Luché-Pringé possède une histoire singulière. Du XIIIesiècle au XIXesiècle, du chœur de l’église Saint-Martin aux mines d’extraction de tuffeau, la commune de Luché-Pringé vous contera son passé... Voir le site
Baugé 49

Située aux portes de l'Anjou, cette cité millénaire, «Station Verte » depuis 1960, « Plus Beaux Détours de France » et « Ville Fleurie (*) »,  est fière de son patrimoine, dont principalement un château du XVème siècle, un Hôtel Dieu du XVIIème, la vraie croix d’Anjou ainsi que de nombreux immeubles classés monuments historiques ou remarquables...

Baugé et le Baugeois se situent entre les vallées de la Loire et du Loir en Anjou...

Voir le site
Parcé-sur-Sarthe 72
Inscrit dans un large méandre de la Sarthe, le village de Parcé s’établit dès le Xe siècle. Détruit par les Anglais à la fin de la guerre de Cent Ans, puis reconstruit avec les pierres des anciennes fortifications, le village conserve cette histoire dans ses vieux murs...

Lové dans un méandre de la Sarthe, Parcé-sur-Sarthe est un village de près de 2200 habitants, classé Petite Cité de Caractère... Voir le site
Saint-Denis-d'Anjou 83
Bercée par la célèbre douceur angevine, Saint-Denis- d’Anjou se caractérise par ses paysages et l’abondance des témoignages du passé (maisons de vigne, référence de 500 ha de vignes au XVIIIe siècle)...
Photos

Voir le site
Asnières-sur-Vègre 72
L’histoire asniéroise longe les rives de la Vègre, les piles du vieux pont et les murs des bâtisses médiévales. Cette histoire est avant tout celle des hommes qui, au cours des siècles, ont forgé le village d’Asnières-sur-Vègre... Voir le site
Le Thoureil 49
Site emblématique du Val de Loire, l'ancien port du Thoureil évoque l'âge d'or de la batellerie au rythme de ses vieilles demeures de mariniers égrenant en rive de Loire leur façade de tuffeau, dessinant au pied du coteau leur pittoresque silhouette...

Plusieurs menhirs et dolmens témoignent d'une présence depuis le Néolithique...

Voir le site
Terroir Patrimoine bâti / Châteaux
Château de Montgeoffroy
L'ancien château fut rasé, mais Barré respecta son plan "en U" et conserva deux tours et les douves, ainsi que la chapelle, datant de 1543. Il compte six pièces d'apparat et vingt appartements. La façade sur le jardin fut donc orientée Nord-Est. Deux salons se situent dans l'axe principal entre cour et parc. La salle à manger est de forme ovale. Le grand escalier est reporté dans l'angle opposé. Le domaine a traversé la Révolution française et la guerre de Vendée en conservant ses communs, des bâtiments agricoles, sa chapelle et les fabriques du parc et, chose plus rare voire exceptionnelle, ses archives et son mobilier, dont de très nombreux sièges, certains par Gourdin, et des commodes et petites tables par Garnier, Durand et Roussel, étudiés par Pierre Verlet
Photos Voir le site
Château de Malicorne-sur-Sarthe
L'ancienne forteresse de Malicorne, fondée au XIIe siècle, avait pour rôle de défendre les portes du Maine. En 1368, le château tombe aux mains de Robert Knolles, puis est repris aux Anglais par Ambroise de Loré en 1425. À partir du XVIIe siècle, le château de Malicorne devient la propriété des Beaumanoir-Lavardin qui en font le centre d'une vie sociale brillante. Le château est notamment fréquenté à cette époque par madame de Sévigné. L'actuel château est construit à la fin du XVIIIe siècle sur les ruines de l'ancienne bâtisse médiévale...
Photos Voir le site
Château du Plessis-Bourré
L’espace aménagé autour du château recrée l’illusion que le château sort des eaux qui l’entourent. En raison de ses larges douves que franchit un pont de quarante-quatre mètres de long et d’une architecture clairement défensive - double pont-levis, donjon et chemin de ronde - c’est une forteresse, mais aussi une résidence d’agrément. C’est cette particularité qui lui confère les qualités d’un château dit de transition, car il témoigne de l’arrivée de la Renaissance (hautes fenêtres à meneaux, grands salons…), tout en conservant les caractéristiques de la place forte (quatre tours massives, douves, ponts-levis et chemin de ronde). Particularité architecturale, les douves ne baignent pas directement les murs de la forteresse, une petite terrasse, large de trois mètres, permet aux artilleurs de prendre position tout autour du château…
Photos Voir le site
Terroir Patrimoine bâti / Abbayes
Abbaye Sainte-Cécile de Solesmes
L'abbaye Sainte-Cécile de Solesmes est un monastère de bénédictines fondé par dom Guéranger, en 1866. Il constitue comme le pendant féminin de l'Abbaye Saint-Pierre de Solesmes. Ce monastère de moniales est la dernière fondation de dom Guéranger, restaurateur de la vie monastique en France, mais aussi la première fondation d'un monastère de femmes de la « congrégation française de l'ordre de saint Benoît », qui deviendra plus tard la Congrégation de Solesmes.
Photos Voir le site
Abbaye Saint-Pierre de Solesmes
L’abbaye Saint-Pierre de Solesmes est une abbaye bénédictine située à Solesmes dans la Sarthe, dont les origines remontent à 1010. Elle fait partie de la congrégation de Solesmes, ou congrégation de France, au sein de la confédération bénédictine. Simple prieuré dépendant de l'abbaye de la Couture au Mans jusqu'à la Révolution, l'abbaye de Solesmes doit sa renommée internationale à Dom Prosper Guéranger, restaurateur en 1833 de l'ordre des Bénédictins en France, ainsi qu'à la liturgie et au chant grégorien dont elle est un des hauts lieux. L'abbaye de Solesmes domine la vallée de la Sarthe, à environ trois kilomètres de la ville de Sablé-sur-Sarth
Photos Voir le site
Il existe d'autres sentiers de randonnée à Fougeré (49) pour découvrir le terroir
Profitez au maximum de Sentiers en France avec rando +
Le compte Rando permet de profiter de tout le potentiel qu'offre Sentiers en France :
Pas de pub
Favoris illimités
Mode hors-connexion
3 mois
5,99 €
6 mois
11,98 € 10,99 €
12 mois
23,96 € 16,99 €
Cette fonctionnalité n'est disponible que sur l'application Sentiers en France
Maximisez l'expérience Sentiers en France
avec le suivi GPS et le stockage hors-ligne sur l'application
L'application Sentiers en France vous donne accès au guidage GPS temps réel sur plusieurs milliers de sentiers de randonnée balisés, au stockage hors-ligne des sentiers ainsi qu'à de nombreuses autres fonctionnalités utiles ! Le guidage GPS est gratuit. Le stockage hors-ligne nécessite un compte Rando
En savoir plus
Snowleader Snowleader
Promotion du 15/07 au 11/08