Feugères (50) - Circuit du pressoir

Distance
6.7km
Durée
2h00
Site auteur
Note
4/5
Mon avis sur la randonnée :
Circuit du pressoir est un circuit de randonnée situé sur la commune de Feugères en Manche (50). Ce parcours d’environ 6.7 kilomètres représente en moyenne 2h00 de marche. La note de ce sentier pédestre de randonnée s’élève à 4 sur 5 grâce à l’avis de 1 personne.

Le circuit de Feugères offre une randonnée dans les chemins encaissés, bordés de haies hautes qui donnent l’impression de se trouver au cœur d’un labyrinthe où surgissent de temps à autre des habitations ayant conservé leur authenticité.

Site auteur de la fiche rando : Manche Tourisme
À emporter dans votre sac à dos
Carte IGN rando
Réf. : 1312O

Découvrez le patrimoine à proximité du sentier de randonnée Circuit du pressoir à Feugères (50)

Il existe 13 lieux remarquables à proximité de cette randonnée. Ces lieux peuvent être accessibles et visibles depuis le sentier ou bien être présents dans un rayon de 30km autour du tracé ou du point de départ.
Terroir Département / Région administrative
Basse-Normandie
Terroir Département / Offices de tourisme
Office de Tourisme d'Isigny-Grandcamp
Office de Tourisme de la Côte des Havres
Terroir Sites naturels / Parc Naturel Régional
PNR des Marais du Cotentin et du Bessin

Il y a quelques 8 000 ans, les marais du Cotentin et du Bessin formaient de profondes vallées.
La fonte des calottes glaciaires provoqua une remontée du niveau de la mer. A chaque marée basse, une couche d’argiles et de sables se déposait. C’est de cette accumulation que sont nés les cordons dunaires à l’embouchure de la baie. 1 000 ans plus tard, à cause de ces cordons, la mer ne parvint que difficilement à pénétrer dans les marais, ce qui permit l’accumulation de dépôts tourbeux d’eau douce pendant 5 000 ans. Puis, la mer réussit de nouveau à submerger partiellement les vallées. Une sédimentation fluvio-marine, la tangue, se déposa sur la sédimentation organique antérieure, la tourbe, qu’elle fossilisa.
C’est dans ces fonds de vallées progressivement comblés que les marais sont nés. Fréquemment inondés, par les pluies hivernales trop lentement évacuées à marée basse, ils restaient souvent infranchissables.
De nombreux aménagements ont été réalisés afin de valoriser les marais : canaux, fossés, chaussées et voies ferrées… structurent aujourd’hui le paysage.

 

Voir le site
PNR des Marais du Cotentin et du Bessin
Il y a quelques 8 000 ans, les marais du Cotentin et du Bessin formaient de profondes vallées.
La fonte des calottes glaciaires provoqua une remontée du niveau de la mer. A chaque marée basse, une couche d’argiles et de sables se déposait. C’est de cette accumulation que sont nés les cordons dunaires à l’embouchure de la baie. 1 000 ans plus tard, à cause de ces cordons, la mer ne parvint que difficilement à pénétrer dans les marais, ce qui permit l’accumulation de dépôts tourbeux d’eau douce pendant 5 000 ans. Puis, la mer réussit de nouveau à submerger partiellement les vallées. Une sédimentation fluvio-marine, la tangue, se déposa sur la sédimentation organique antérieure, la tourbe, qu’elle fossilisa.
C’est dans ces fonds de vallées progressivement comblés que les marais sont nés. Fréquemment inondés, par les pluies hivernales trop lentement évacuées à marée basse, ils restaient souvent infranchissables.
De nombreux aménagements ont été réalisés afin de valoriser les marais : canaux, fossés, chaussées et voies ferrées… structurent aujourd’hui le paysage. Voir le site
Terroir Sites naturels / Réserves naturelles
Marais de la Taute
La Réserve Naturelle Régionale des Marais de la Taute a été labellisée le 24 juin 2011, dotant la Basse-Normandie de sa 4e RNR. Elle est constituée d’un réseau de 6 parcelles appartenant au Groupe Ornithologique Normand (GONm), pour une superficie totale de 147 ha. Elle se situe dans la Manche, sur les communes de Graignes, Montmartin-en-Graignes, Saint-André-de-Bohon et Saint-Hilaire-Petitville, en plein cœur du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Voir le site
Tourbière de Mathon
Nichée au coeur des landes de Lessay, dans la presqu’île du Cotentin, la réserve naturelle de la tourbière de Mathon recouvre, sur 16 ha, une dépression assurant la transition entre le plateau de grès des landes de Lessay au sud et le marais de la vallée de l’Ay au nord. Elle fait partie du vaste ensemble écologique (1580 ha) des landes et tourbières atlantiques qui caractérise la région de Lessay. La réserve naturelle se trouve au coeur du site Natura 2000 "Havre de St-Germain-sur-Ay - Landes de Lessay" dont elle constitue l’un des points phares du point de vue du patrimoine naturel. Voir le site
Réserve naturelle nationale des marais de la Sangsurière et de l'Ardiennerie
La réserve naturelle nationale des marais de la Sangsurière et de l'Adriennerie (RNN102) est une réserve naturelle nationale de la région Basse-Normandie. Créée en 1991 et occupant 396 ha, elle protège l'une des dernières tourbières actives de plaine.
Photos Voir le site
Domaine de Beauguillot
Implantée entre terre et mer, sur la commune de Sainte-Marie du Mont, site renommé du débarquement allié de 1944, la réserve naturelle du domaine de Beauguillot n’en est pas moins un haut-lieu de la découverte de la nature. Situé au cœur de la baie des Veys, le domaine appartient au vaste complexe des marais de l’isthme du Cotentin. Voir le site
Terroir Sites naturels / Pics et monts
Roche de Ham
Mont Doville
Le mont Doville est une montagne du Massif armoricain. Elle est située dans le département de la Manche, sur la commune de Doville. Il culmine à 129 m d'altitude. Les soldats américains y ont défait des positions allemandes entre le 3 et le 10 juillet 1944 pendant la bataille de La Haye-du-Puits. Il fait partie d'un ensemble de petites montagnes encerclant la ville de La Haye-du-Puits et surnommé « clos du Cotentin ».
Photos Voir le site
Terroir Race animale locale / Anes
Âne du Cotentin
Âne de petite taille (entre 1,20 m et 1,35 m pour les mâles, entre 1,15 m et 1,30 m pour les femelles) dont la robe "gris tourterelle" présente une bande cruciale, dite « croix de Saint-André ». Réputé pour sa docilité au travail, son calme et son affection, il est utilisé longtemps comme animal de bât dans les exploitations agricoles ;  il sert de nos jours aux activités de loisirs et de tourisme (attelage et randonnée) et comme animal de compagnie. Voir le site
Âne normand
Petit âne trapu (il mesure généralement entre 1,10 m et 1,25 m) à la physinomie plutôt douce, il était utilisé autrefois pour le transport des bidons de lait en Normandie, dans les travaux de maraîchage et aux fêtes de village ; de nos jours, il sert pour les loisirs et le tourisme. Sa robe varie du bai au bai foncé, avec bande cruciale, raie de mulet et parfois avec zébrures sur les membres. Son ventre est gris blanc, son bout de nez est noir ou gris foncé. Ses yeux portent des « lunettes » gris blanc et sont parfois cernés de roux. Voir le site
Il existe d'autres sentiers de randonnée à Feugères (50) pour découvrir le terroir
Profitez au maximum de Sentiers en France avec rando +
Le compte Rando permet de profiter de tout le potentiel qu'offre Sentiers en France :
Pas de pub
Favoris illimités
Mode hors-connexion
3 mois
5,99 €
1,99€/mois
12 mois
16,99 € 9,99 €
0,83€/mois
Cette fonctionnalité n'est disponible que sur l'application Sentiers en France
Maximisez l'expérience Sentiers en France
avec le suivi GPS et le stockage hors-ligne sur l'application
L'application Sentiers en France vous donne accès au guidage GPS temps réel sur plusieurs milliers de sentiers de randonnée balisés, au stockage hors-ligne des sentiers ainsi qu'à de nombreuses autres fonctionnalités utiles ! Le guidage GPS est gratuit. Le stockage hors-ligne nécessite un compte Rando
En savoir plus
Idées cadeaux boutique Snowleader Snowleader Snowleader