Alembon (62) - Sentier du Ventu

Distance
15km
Durée
3h45
Mon avis sur la randonnée :
Sentier du Ventu est un circuit de randonnée situé sur la commune de Alembon en Pas-de-Calais (62). Ce parcours d’environ 15 kilomètres représente en moyenne 3h45 de marche.



Site auteur de la fiche rando : Office de tourisme des 3 pays
À emporter dans votre sac à dos
Carte IGN rando
Réf. : 2204E

Découvrez le patrimoine à proximité du sentier de randonnée Sentier du Ventu à Alembon (62)

Il existe 24 lieux remarquables à proximité de cette randonnée. Ces lieux peuvent être accessibles et visibles depuis le sentier ou bien être présents dans un rayon de 30km autour du tracé ou du point de départ.
Terroir Sites naturels / Parc Naturel Régional
PNR des Caps Marais d'Opale
Avant le VIIème siècle, le marais audomarois était décrit comme « une île entre des rivières et la mer. C’était une terre déserte et inculte, hérissée de forêts, noyée de marécages ». Abbé Deneuville.
C’est aux environs de l’an 630 que l’évêque de Thérouane et trois moines, Bertin, Momelin et Ebertram, conduisirent les premiers travaux d’aménagement.
Au IXème siècle, ils dérivent le cours de l’Aa depuis Arques jusqu’à l’abbaye pour y installer leurs moulins. Par la suite, les hommes vont chercher à maîtriser l’eau en procédant à l’assèchement des terres les plus basses. L’amélioration de l’évacuation des eaux permet au XIIIème siècle l’installation sur la rive Ouest des « brouckaillers » (maraîchers). Comme en Hollande, des canaux rectilignes sont tracés, ce qui conduit à la formation d’un paysage typique formé de bandes étroites de terres rehaussées (les lègres). Certains secteurs du marais sont clos par des digues. Le niveau de l’eau y est contrôlé au moyen de moulins de pompage (XVIIIème siècle). Voir le site
Terroir Sites naturels / Réserves naturelles
Lostebarne-Woohay
La réserve naturelle de Lostebarne-Woohay s’étend sur 40 hectares situés entre les collines du Pays de Licques et la plaine maritime flamande. Le territoire de la réserve naturelle, composé de prairies humides bocagères et de quelques zones boisées, est parcouru par un chevelu de cours d’eau dont le linéaire dépasse 3 500 mètres. De nombreuses sources ponctuent le site. Certaines sont directement alimentées par l’eau provenant de la nappe de la craie qui jaillit en surface grâce à des puits artésiens, appelés localement les "trous sans fond". D’autres sources, issues des sables landéniens, sont plus acides. Elles permettent le développement d’une végétation particulière. Ces eaux, de très bonne qualité, sont le milieu de vie d’une flore et d’une faune remarquables. Voir le site
Forteresse de Mimoyecques
Ancien bunker de la Seconde Guerre mondiale destiné à abriter le canon V3 devant bombarder Londres, la forteresse de Mimoyecques abrite un important réseau de galeries sur plusieurs niveaux qui servent de lieu d’hibernation pour les chauves-souris.
Outre son statut de lieu de mémoire, Mimoyecques constitue un site remarquable pour le patrimoine naturel car il s’agit du principal site d’hibernation connu pour les chauves-souris dans le Nord - Pas-de-Calais. Onze espèces ont déjà été inventoriées dont le grand rhinolophe, le murin des marais et le murin à oreilles échancrées. Les effectifs totaux représentent 400 à 500 individus. Voir le site
Pont d'Ardres
Mont de Couple
Le site du Mont de Couple est localisé dans le Pas de Calais, à environ 3,5 km du littoral de la Mer du Nord. Il constitue avec les monts voisins : Mont d’Hubert et Mont de Sombre en particulier, la partie nord de la cuesta crayeuse du Boulonnais, dominant et enserrant la demi-boutonnière du même nom, et se prolongeant ensuite vers l’Artois.
Ce coteau calcaire s’étend sur une superficie d’un peu moins de 14 hectares sur le sommet du mont au nord du territoire communal d’Audembert. Sur les 9 habitats répertoriés sur le site — essentiellement des habitats de pelouses —, 3 habitats revêtent un intérêt patrimonial particulier. Mais le type de milieux présents au Mont de Couple est soumis à une dynamique naturelle typique des pelouses calcicoles qui consiste en la fermeture de ceux-ci par des stades successifs d’embroussaillement. Voir le site
Grotte et pelouses d'Acquin-Westbécourt
Au sud, la partie méridionale du promontoire crayeux au bout duquel serpente l’Aa, petit fleuve côtier. Au nord, les pelouses d’Acquin-Westbécourt marquent le revers occidental du plateau et des collines crayeuses de Quelmes-Boisdinghem. Elles constituent un espace aux pentes abruptes couvertes d’une mosaïque de pelouses où se mêlent genévriers et arbustes divers. Ces pelouses constituent d’ailleurs un complexe paysager remarquable, vestige des anciens parcours à moutons qui jalonnaient la plupart des versants crayeux de l’Artois et du Boulonnais.
Utilisé pendant plusieurs siècles pour de nombreux usages tels que le pâturage, des pratiques culturales et agro-pastorales ou encore l’exploitation de la craie utilisée pour la construction des églises du secteur…, cet ensemble de coteaux constitue un véritable joyau de biodiversité et un patrimoine naturel remarquable niché au nord de la France Voir le site
Molinet
La réserve naturelle du Molinet est constituée d’un ensemble de boisements et de prairies calcicoles sur lesquels l’ensemble des stades dynamiques sur sol calcaire est représenté. Ces conditions diversifiées confèrent à ce site de 6 hectares une faune et une flore variées, originales et pour plusieurs d’entre-elles, un intérêt patrimonial à l’échelle de la région. Voir le site
Pré communal d'Ambleteuse
La réserve naturelle du Pré communal d’Ambleteuse se situe sur le littoral à environ 7 km au nord de Boulogne-sur-Mer et s’étend sur une superficie de 60 ha. Le site constitue une grande diversité d’habitats tels que des pelouses et landes dunaires, des bas-marais et prairies tourbeuses, des ruisseaux… Le syndicat mixte du PNR des Caps et Marais d’Opale assure la gestion du site et protège ainsi plus de 500 espèces végétales dont plus d’une centaine présentent un critère de rareté et 109 espèces de champignons. Côté faunistique, le site est habité par une faune «cosmopolite» allant du chevreuil à la fauvette en passant par la bécasse des bois. On compte également une trentaine d’espèces nicheuses, 8 espèces d’amphibiens dont la rainette arboricole, 58 espèces de papillons, 157 espèces d’arachnides et 123 espèces de mollusques. Voir le site
Coteaux de Wavrans-sur-l'Aa
Au sud, la partie méridionale du promontoire crayeux au bout duquel serpente l’Aa, petit fleuve côtier. Au nord, les pelouses d’Acquin-Westbécourt marquent le revers occidental du plateau et des collines crayeuses de Quelmes-Boisdinghem. Elles constituent un espace aux pentes abruptes couvertes d’une mosaïque de pelouses où se mêlent genévriers et arbustes divers. Ces pelouses constituent d’ailleurs un complexe paysager remarquable, vestige des anciens parcours à moutons qui jalonnaient la plupart des versants crayeux de l’Artois et du Boulonnais.
Utilisé pendant plusieurs siècles pour de nombreux usages tels que le pâturage, des pratiques culturales et agro-pastorales ou encore l’exploitation de la craie utilisée pour la construction des églises du secteur…, cet ensemble de coteaux constitue un véritable joyau de biodiversité et un patrimoine naturel remarquable niché au nord de la France Voir le site
Anciennes carrières de Cléty
Le site des anciennes carrières de Cléty constitue la première réserve naturelle régionale à vocation géologique. Le front de taille dévoile plusieurs centaines de milliers d’années de dépôt d’algues microscopiques qui se sont accumulées lorsqu’une vaste mer chaude recouvrait la région. A leur mort, leurs squelettes calcaires se déposèrent couche après couche sur le fond marin, formant la craie. Au moyen-âge, elle était utilisée pour la construction de monuments (église de Cléty, mairie-école…) ainsi que pour celle des maisons en « rouges-barres » (alternance de briques et de craie). Durant les XIXe et XXe siècles, le site a été exploité à ciel ouvert pour la production de chaux. Support de mémoire, le site est aussi un précieux support de vie. Voir le site
Marais de Condette

La Réserve Naturelle Régionale présente trois secteurs écologiques principaux :

  • la zone humide : l’étang des Miroirs
  • les zones ouvertes comprenant les prairies, les prairies humides et les mégaphorbiaies
  • les boisements
Des sentiers ont été aménagés au départ du château d'Hardelot, afin de sensibiliser le promeneur à la richesse de ce patrimoine naturel. Voir le site
Plateau des Landes

Le plateau des Landes forme un croissant d’environ 10 km de long, 1 à 2 km de large et environ 70 m d’altitude, séparant la vallée de l’Aa du bassin de la Lys. Le site comprend des landes herbeuses, des landes à bruyères et des landes boisées.
Près de 30 à 40 ha sont aujourd’hui restaurés et s’orientent vers une lande herbeuse.
Le site comprend également un important réseau de mares, d’étangs et de lande humide. Dans les petites dépressions humides, vous aurez peut-être la chance d’observer le Potamot à feuilles de renoués (protégé au niveau régional)…

Voir le site
Platier d'Oye
Enserrée par les agglomérations de Calais et de Dunkerque, la réserve naturelle du Platier d’Oye est la première zone d’alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d’hiver. Issu du comblement de l’estuaire de l’Aa, qui remontait jusque Saint-Omer, le polder du platier (terrain plat) s’est formé relativement récemment et de manière quasi naturelle. Voir le site
Étangs du Romelaëre
Ancien site d’extraction de la tourbe, les étangs du Romelaëre forment un paysage d’étangs et de rivières reliés entre eux par des chenaux d’accès, autrefois empruntés par les maraîchers.
La réserve naturelle protège une centaine d’hectares de terre et d’eau. Une ambiance aquatique où étangs, watergang, roselières, prairies humides et bois tourbeux colorent le paysage. La diversité et la richesse de la faune sont connues depuis les années 1980 avec les nombreuses espèces d’oiseaux dont le héron cendré, le blongios nain, le butor étoilé ou le busard des roseaux. Voir le site
Terroir Sites naturels / Pics et monts
Monts des Flandres
Les monts des Flandres (Westvlaams Heuvelland en néerlandais et Vlaemsche Bergen en flamand occidental) sont une série de collines se développant d'ouest en est de Watten (France) à Kemmel (Belgique). Ils forment dans une zone frontalière de petits reliefs dissymétriques (la pente est plus forte vers le sud que vers le nord) séparés par des vallées. Même s'ils se dressent, à leur plus haut, à moins de 160 mètres au-dessus de la plaine de Flandre, les monts des Flandres font figure de relief dans ce plat pays.
Photos Voir le site
Terroir Sites naturels / Massifs forestiers
Forêt domaniale de Guînes
Forêt domaniale de Tournehem
Forêt domaniale de Desvres
Forêt domaniale de Boulogne
Forêt d'Eperlecques
Forêt domaniale d'Hardelot
Terroir Sites naturels / Côtes
Cap Blanc Nez
Le cap Blanc-Nez est un cap situé à Escalles dans le Pas-de-Calais, à 10 km de la ville de Calais et environ 20 km de Boulogne-sur-Mer. C'est la falaise la plus septentrionale de France. Il est constitué de falaises escarpées, constituées de craie et de marne. Ces falaises s'élèvent jusqu'à 134 m de haut (151 m selon le Conservatoire du littoral) au-dessus d'un estran rocheux.
Photos
Voir le site
Cap Gris Nez
Le cap Gris-Nez (Zwartenes en flamand) est un cap situé à 15 km au nord de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais, au plus près des côtes de l'Angleterre (seulement 30 km).
Photos Voir le site
Terroir Produits du terroir / Fromages
Le Sablé de Wissant
Le Sablé de Wissant est un fromage au lait cru de vache, à pâte pressée non cuite et dont la croûte a été régulièrement brossée à la bière blanche de Wissant. Voir le site
Il existe d'autres sentiers de randonnée à Alembon (62) pour découvrir le terroir
Profitez au maximum de Sentiers en France avec rando +
Le compte Rando permet de profiter de tout le potentiel qu'offre Sentiers en France :
Pas de pub
Favoris illimités
Mode hors-connexion
3 mois
5,99 €
1,99€/mois
6 mois
10,99 €
1,83€/mois
12 mois
16,99 €
1,42€/mois
Cette fonctionnalité n'est disponible que sur l'application Sentiers en France
Maximisez l'expérience Sentiers en France
avec le suivi GPS et le stockage hors-ligne sur l'application
L'application Sentiers en France vous donne accès au guidage GPS temps réel sur plusieurs milliers de sentiers de randonnée balisés, au stockage hors-ligne des sentiers ainsi qu'à de nombreuses autres fonctionnalités utiles ! Le guidage GPS est gratuit. Le stockage hors-ligne nécessite un compte Rando
En savoir plus
Snowleader Snowleader
Promotion du 15/07 au 11/08