Les Angles (66) - Pic Carlit

Distance
14km
Durée
4h45
Site auteur
Mon avis sur la randonnée :
Pic Carlit est un circuit de randonnée situé sur la commune de Les Angles en Pyrénées-Orientales (66). Ce parcours d’environ 14 kilomètres représente en moyenne 4h45 de marche.

La randonnée du Pic Carlit est certainement une des plus belles de la région Languedoc-Roussillon. Au départ du lac des Bouillouse, le sentier qui est très bien balisé, passe par une succession de lacs d'altitude tous aussi beaux les uns que les autres. Elle nécessite cependant, une bonne condition physique et une connaissance de la haute montagne. La montée est progressive et s'accentue franchement sur les derniers 100m avant le sommet, au point de devoir mettre les mains. Compte tenu du fait que la descente s'effectue par le même sentier qu'à la montée, les personnes sujettes au vertige, devront s'abstenir à l’approche du sommet et pourront attendre leurs amis désireux de tenter l'aventure .

Site auteur de la fiche rando : La grolle du caroux
À emporter dans votre sac à dos
Carte IGN rando
Réf. : 2249ETR

Découvrez le patrimoine à proximité du sentier de randonnée Pic Carlit à Les Angles (66)

Il existe 28 lieux remarquables à proximité de cette randonnée. Ces lieux peuvent être accessibles et visibles depuis le sentier ou bien être présents dans un rayon de 30km autour du tracé ou du point de départ.
Terroir Département / Offices de tourisme
Office de Tourisme du Donezan
Office de Tourisme des Vallées d'Ax
Terroir Sites naturels / Parc Naturel Régional
PNR des Pyrénées Catalanes

À l’extrême sud du Languedoc-Roussillon, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes fait frontière avec l’Espagne et l’Andorre sur la ligne des crêtes pyrénéennes, au cœur de l’aire culturelle catalane.
Territoire de montagne s’étendant sur plus de 137000 hectares, les Pyrénées catalanes offrent une diversité écologique unique de 300 à 3000 mètres d’altitude. Bordé de massifs majestueux comme le Carlit, le Puigmal ou le Canigou, le Parc naturel possède un climat montagnard, mais il est aussi soumis à l’influence méditerranéenne.
Les Pyrénées catalanes sont aussi un territoire habité par plus de 23000 personnes réparties dans 64 communes. Si les trois petites régions qui composent le Parc – le Capcir, la Cerdagne et le Conflent – accueillent autant d’habitants malgré leur élévation, c’est qu’elles comptent beaucoup de plateaux et de replats.
Cette variété de climats et de reliefs se retrouve dans le terroir, le patrimoine culturel et les activités pouvant être pratiquées au sein du Parc. De l'escalade au ski, des jus de fruits aux fromages, des fortifications de Vauban au Train Jaune en passant par les fours solaires, les Pyrénées catalanes combinent plaisirs naturels, culturels, gastronomiques, scientifiques et ludiques.

Voir le site
Terroir Sites naturels / Réserves naturelles
Réserve nationale de Faune d'Orlu
Créée en 1943 par une initiative privée sur 4250 ha de haute montagne (930 à 2765 m), elle obtient le statut de réserve nationale de chasse et de faune sauvage en 1998 du fait de son intérêt patrimonial.
L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) assure sa gestion et développe des programmes d’étude et de suivi de la faune sauvage...
Photos Voir le site
Vallée d'Eyne
La vallée d’Eyne est orientée NO-SE, et permet la communication du plateau cerdan avec le territoire espagnol par le col de Nùria (2683 m). La réserve naturelle, d’une surface de 1177 ha, occupe 58 % de la surface commune d’Eyne entre 1700 m et 2800 m d’altitude.
Le site porte les traces de bouleversements géologiques datant d’une quinzaine de millions d’années (Miocène). Les glaciers du quaternaire ont été peu actifs dans ce site. On trouve sur la réserve des gneiss, micaschistes, quartz et marbres.
La partie basse de la vallée est couverte d’une forêt de pins à crochets, qui peuvent survivre au delà de 2500 m d’altitude. Au dessus, les landes occupent une grande surface et présentent un fort contraste selon les versants: genêt purgatif en soulane, rhodoraie en ombrée. Dans les étages subalpin et alpin de la vallée, on ne compte pas moins de 26 associations végétales ou groupements. Voir le site
Nohèdes
Voisne de la celle de Jujols, la réserve naturelle de Nohèdes s’étend sur 10 km de long, entre 760 m et 2 459 m d’altitude. Les milieux naturels sont contrastés et diversifiés.
Au nord, le mont Coronat abrupt, formé de roche calcaire se drape de forêts sur des centaines d’hectares. Au sud, la bordure de la réserve naturelle est constituée de schiste, dont la végétation est dominée par des landes à genêts et des praires sèches. Le massif du Madres granitique recèle en haute altitude une série de tourbières et de lacs. Au dessus de 2300 m d’altitude, il est recouvert de pelouses alpines. Ainsi en quelques kilomètres, selon les expositions, et l’altitude nous passons de la méditerranée, par les ambiances océaniques jusqu’à la rigueur hivernale quasi arctique. Voir le site
Jujols
La réserve naturelle de Jujols occupe le nord de la commune du même nom, sur le flanc sud-est du Mont-Coronat entre 1100 m. Ce territoire protège 472 ha d’une nature soumise à plusieurs influences climatiques : du climat méditerranéen au montagnard.
L’étagement altitudinal et la diversité des milieux naturels favorisent la présence d’une faune riche et variée. Concernant les insectes,on dénombre, par exemple, plus de 800 espèces de papillons. Parmi les arachnides, le scorpion jaune trouve là une nourriture abondante à base d’insectes. La présence de bois mort et la richesse du sol forestier explique l’abondance de la micro-faune. Voir le site
Nyer
Les formations forestières occupent une place importante et constituent avec les falaises le principal intérêt du site protégé. Le paysage forestier varie selon la vallée : la vallée de Mantet (ou vallée de Nyer) montre plus de feuillus que de résineux alors que celle de la Carença est dominée par le pin à crochets. Le rôle de cette forêt dans la lutte contre l’érosion des sols est essentiel dans ces deux vallées à régime torrentiel et sa dynamique nécessite un suivi scientifique. Outre la forêt, de nombreux biotopes sont présents comme la lande, les milieux rupestres et humides, les pelouses... Cette diversité, accompagnée d’un fort étagement altitudinal explique la richesse et l’originalité de la flore présente, remarquable par un fort taux d’endémisme. Parmi les 850 espèces végétales répertoriées à ce jour, 80 ont un statut particulier, certaines étant protégées au plan national comme l’androsace de Vandel, visible au niveau des escarpements rocheux. Voir le site
Grotte du T.M. 71
La réserve naturelle protège une partie d’un vaste système karstique creusé dans des calcaires d’âge primaire. Elle est composée d’une vingtaine de cavités dont la principale, la grotte du TM 71, développe plus de onze kilomètres.
La grotte recèle des galeries aux paysages variés et aux multiples richesses. Puits, passages étroits, grandes salles débouchent sur une rivière souterraine, un miroir de faille… mais aussi sur des endroits encore plus féeriques remplis de coulées de calcite blanches, de bouquets d’aragonites bleues, de cristaux divers, parfois uniques au monde dans le cas du disque sur fistuleuse. Voir le site
Mantet
Dans la partie orientale de la chaîne des Pyrénées, entre les massifs du Canigó et de la Carançà, la réserve naturelle de Mantet, d’une superficie de 3 028 hectares, occupe la quasi totalité du territoire de la commune du même nom. Elle comprend trois vallées grossièrement parallèles orientées du sud au nord. La jonction des trois rivières qui les arrosent s’effectue, en limite nord de la réserve naturelle. Voir le site
Conat
La réserve naturelle de Conat est la dernière venue au sein de la Fédération des réserves naturelles catalanes. Ses trésors sont moins bien connus que ceux de ses sœurs. Elle a été créée pour préserver un fragment de ce paysage austère, une flore et une faune caractéristiques d’un climat supraméditerranéen teinté de continentalité, dont la sécheresse est accentuée par la perméabilité du substrat : certaines espèces méditerranéennes atteignent là des records d’altitude. Voir le site
Py
Située entre celles de Mantet et de Prats de Mollo-la-Preste, la réserve naturelle de Py occupe un territoire de 3 930 ha appartenant à la chaîne axiale pyrénéenne et fait charnière entre le massif du Canigó et le massif du Costabona. Le site s’étage de 950 mètres à 2 465 mètres et correspond au sud du bassin versant de la Rotjà. Le climat est de type méditerranéen subhumide. Il en résulte une grande diversité de la végétation qui couvre quatre étages successifs : collinéen, montagnard, subalpin et alpin. On est donc en présence d’un milieu naturel original et diversifié, malheureusement laissé à l’abandon du fait d’un massif exode rural qui a dépeuplé la commune de Py comme l’ensemble des hauts cantons du département. Voir le site
Terroir Sites naturels / Vallées à visiter
Vallée d'Orlu
La vallée d’Orlu est située en Haute Ariège dans les Pyrénées, au coeur des Vallées d'Ax. Idéalement placée à 5km d’Ax les Thermes et au pied de l'Andorre, elle offre un environnement montagnard naturel exceptionnel, accessible et préservé. Elle s’étage de 820 m à 2750 m d’altitude avec en son cœur, la célèbre Réserve Nationale de Faune d’Orlu connue pour la beauté de ses paysages, sa faune de montagne facilement observable et ses activités humaines traditionnelles. Ce territoire naturel protégé présente un intérêt particulier pour la randonnée et les études scientifiques sur la faune et la flore qui y sont menées. Ce patrimoine très riche fait de la vallée d’Orlu, le pôle nature de la Haute Ariège…
Photos Voir le site
Terroir Sites naturels / Gorges
Gorges du Segré
Gorges de la Carança
Défilé de Graüs
Gorges de l'Aude
Gorges du Rébenty
Gorges de Saint-Vincent
Gorges de Saint-Georges
Au fil des millénaires, les flots de l'Aude ont creusé dans les calcaires du piémont pyrénéen des gorges spectaculaires...
Photos Voir le site
Terroir Sites naturels / Lacs et étangs
Lac des Bouillouse
La Bollosa ou le lac des Bouillouses (en catalan, Estany de la Bullosa) est un lac artificiel d'une superficie de 149 ha des Pyrénées, en Haut-Conflent, dans les Pyrénées-Orientales.
Photos Voir le site
Terroir Sites naturels / Cascades
Cascades des Forges d'Orlu
Terroir Villes et villages / Parmi les plus beaux villages de France
Evol
Rattaché au bourg d’Olette, le hameau d’Evol est dominé par l’ancienne forteresse des vicomtes de So et le clocher de son église romane. L’identité montagnarde marque encore le village aujourd’hui par l’activité pastorale et les maisons aux murs de schiste et toits de lauzes dont la taille occupait les habitants l’hiver... Voir le site
Villefranche-de-Conflent
Cette ancienne cité marchande capitale du Conflent a gardé de très belles traces de son histoire et de son statut de site défensif. Ainsi, les remparts et la tour de la Viguerie, édifiés par le comte de Cerdagne au XIe S, puis renforcés par les fortifications de Vauban au XVIIe S et le Fort Libéria, récemment inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ou encore les échoppes et maisons de notables ou riches commerçants... Voir le site
Mosset
Mosset domine, du haut de son éperon rocheux la vallée de Castellane. Outre la qualité d’un patrimoine architectural hérité de l’époque médiévale, le village catalan, qui s’étend sur plus de 7 120 ha et 2 000 m de dénivelée, jouit également d’une richesse faunistique et floristique exceptionnelle... Voir le site
Terroir Patrimoine bâti / Châteaux cathares
Usson
Bernard d'Alion protège des cathares dans son château et enverra même des hommes d'arme à Montségur lors du siège de 1244. Six parfaits échappèrent au bûcher de Montségur et sé réfugièrent vraisemblablement temporairement à Usson (registres de l'Inquisition, déposition de Béranger de Lavelanet, Avril 1244)…
Photos Voir le site
Niort
S’il ne devait exister qu’un seul château digne de porter le qualificatif de « cathare », celui de Niort de Sault serait sans aucun doute l’un des plus dignes d’être retenus. Heureusement, les châteaux « cathares » sont nombreux, même s’ils ne sont pas toujours là où on les attend ni les plus connus du public ou les plus visités…
Photos Voir le site
Montaillou
L’origine du nom est ALION (le mont d’Alion). Cette famille, célèbre au temps des guerres albigeoises, donna plusieurs seigneurs sympathisants de la cause cathare. Château de la capitale du pays d’Alion qui s’étend sur un vaste plateau d’altitude (plus de 1200 m), la citadelle de Montaillou ne présente plus que quelques pans de murs fièrement élancés vers l’espace. Il ne reste que cela de ce qui était un castel redouté qui devint un refuge sur pour les persécutés après le siège de Montségur en 1244.
Montaillou, raflé par l’inquisiteur Geoffroy d’Ablis…
Photos Voir le site
Il existe d'autres sentiers de randonnée à Les Angles (66) pour découvrir le terroir
Profitez au maximum de Sentiers en France avec rando +
Le compte Rando permet de profiter de tout le potentiel qu'offre Sentiers en France :
Pas de pub
Favoris illimités
Mode hors-connexion
3 mois
5,99 €
1,99€/mois
12 mois
16,99 € 9,99 €
0,83€/mois
Cette fonctionnalité n'est disponible que sur l'application Sentiers en France
Maximisez l'expérience Sentiers en France
avec le suivi GPS et le stockage hors-ligne sur l'application
L'application Sentiers en France vous donne accès au guidage GPS temps réel sur plusieurs milliers de sentiers de randonnée balisés, au stockage hors-ligne des sentiers ainsi qu'à de nombreuses autres fonctionnalités utiles ! Le guidage GPS est gratuit. Le stockage hors-ligne nécessite un compte Rando
En savoir plus
Idées cadeaux boutique Snowleader Snowleader Snowleader