Autouillet (78) - Autouillet et ses alentours

Mon avis sur la randonnée :
Autouillet et ses alentours est un circuit de randonnée situé sur la commune de Autouillet en Yvelines (78). Ce parcours d’environ 8.1 kilomètres représente en moyenne 2h30 de marche.

Un parcours agréable en sous-bois et le long des ruisseaux pour découvrir château, colombier, lavoir et église romane.

À emporter dans votre sac à dos
Carte IGN rando
Réf. : 2114E

Découvrez le patrimoine à proximité du sentier de randonnée Autouillet et ses alentours à Autouillet (78)

Il existe 30 lieux remarquables à proximité de cette randonnée. Ces lieux peuvent être accessibles et visibles depuis le sentier ou bien être présents dans un rayon de 30km autour du tracé ou du point de départ.
Terroir Département / Région administrative
Île-de-France
Île-de-France
Terroir Sites naturels / Parc Naturel Régional
PNR de la Haute-Vallée de Chevreuse

Les paysages de la vallée de Chevreuse ont une grande renommée puisqu'ils sont structurés par un éventail remarquable de sites historiques prestigieux et comportent une pittoresque mosaïque de paysages verdoyants où s'harmonisent massifs forestiers, plateaux agricoles et vallées escarpées.
Pourtant le paysage change en permanence, lentement ou radicalement, sous l'influence directe ou indirect des activités humaines ou de leur absence.

Voir le site
PNR de la Haute-Vallée de Chevreuse

Les paysages de la vallée de Chevreuse ont une grande renommée puisqu'ils sont structurés par un éventail remarquable de sites historiques prestigieux et comportent une pittoresque mosaïque de paysages verdoyants où s'harmonisent massifs forestiers, plateaux agricoles et vallées escarpées.
Pourtant le paysage change en permanence, lentement ou radicalement, sous l'influence directe ou indirect des activités humaines ou de leur absence.

Voir le site
PNR du Vexin français
Découvrez les caractéristiques principales de ce territoire à cheval sur le Val d'Oise et les Yvelines ! Reconnu pour la qualité de son patrimoine naturel et architectural, le Vexin français est classé « Parc naturel régional » depuis 1995. Voir le site
PNR du Vexin français
Découvrez les caractéristiques principales de ce territoire à cheval sur le Val d'Oise et les Yvelines ! Reconnu pour la qualité de son patrimoine naturel et architectural, le Vexin français est classé « Parc naturel régional » depuis 1995. Voir le site
Terroir Sites naturels / Réserves naturelles
Saint-Quentin-en-Yvelines
La réserve naturelle de Saint Quentin en Yvelines protège l’une des dernières zones humides continentales d’Ile de France, héritage des vastes travaux hydrauliques de Louis XIV. C’est une escale migratoire, un site d’hivernage et de reproduction sur lequel ont été observées près de 230 espèces d’oiseaux.
Sa situation périurbaine l’oriente vers l’accueil des visiteurs et l’éducation à l’environnement : visites guidées pour scolaires ou individuels, classes de découverte, stages de formation naturalistes et séjours de vacances (camps Robin’sons). Voir le site
Site géologique de Limay
Ce secteur géographique se caractérise par une importante diversité topographique, géologique (nombreux affleurements géologiques : craies du Crétacé, argiles à silex, limons de plateaux…) et micro-climatique (des espaces aux influences méridionales marquées, d’autres aux conditions humides et fraîches et d’autres enfin à fortes affinités montagnardes).
Ce contexte écologique a favorisé l’apparition de milieux contrastés : calcicoles (milieux pionniers, friches, pelouses et végétation arbustive et arborescente) et humides (suintements, plans d’eau…). Parmi les 373 espèces végétales recensées, 83 sont remarquables, notamment l’orobanche pourpre, espèce protégée, la camomille romaine et la luzerne bâtarde, deux espèces très rares en Île de France.
Ce site offre des conditions favorables aux insectes et à l’avifaune. En effet, ont été répertoriées 105 espèces d’oiseaux dont 62 nicheuses parmi lesquelles 14 espèces remarquables telles que l’œdicnème criard, le bruant zizi et la chouette chevêche. Voir le site
Domaine d’Ors

Située dans la vallée de la Mérantaise, sur la commune de Châteaufort, la Réserve Naturelle Régionale du domaine d’Ors couvre environ 10 hectares, partagés entre terrains boisés et prairies humides descendant jusqu’à la rivière. La réserve occupe l’emplacement du château d’Ors et du vaste parc paysager qui l’entourait. Après la disparition du château dans les années 60, le site est laissé à l’abandon, la nature a alors repris ses droits. Depuis 2001, des vaches rustiques de race Higland cattle assurent une gestion écologique des prairies de la réserve.

Voir le site
Vallée des Cailles
Située à 15 km au nord de Dreux, la vallée des Cailles est constituée de pelouses calcaires mésophiles et méso-xérophiles, de boisements, de fourrés et de cultures insérées dans un vallon sec sur près de 2 kilomètres en bordure de la forêt domaniale de Dreux.
Les pelouses étaient anciennement entretenues par le maintien d’une activité pastorale qui a disparu progressivement au début des années 1980. Voir le site
Site géologique de Vigny-Longuesse
La carrière de Vigny est située dans le département du Val d’Oise, au sein du territoire du Parc naturel régional du Vexin Français. Ce site, propriété du conseil général du Val d’Oise d’une superficie de 21 ha, est un des gisements les plus célèbres du tertiaire parisien. C’est le seul complexe récifal fossile connu dans le tertiaire du bassin de Paris.
Pour les mollusques : 171 espèces ont été recensées. Ce co-stratotype du Danien permet de reconstituer la transition entre les aires secondaire et tertiaire dans le bassin parisien. Voir le site
Val et coteaux de Saint-Rémy
La réserve naturelle du val et coteaux de Saint-Rémy se situe à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Paris au sein de la vallée de l’Yvette. Elle se compose de cinq entités différentes qui représentent au total 83 hectares.
Cet ensemble d’habitats naturels constitue un véritable îlot au sein d’une vallée marquée par une urbanisation massive exerçant une pression forte sur les milieux naturels. Le site se compose à la fois d’habitats humides, comme des aulnaies alluviales, des cariçaies, des prairies humides ou des mégaphorbiais, et d’habitats plus mésophiles comme des boisements de bouleaux, de chênaie-châtaigneraie, prairies et friches.
Des conditions géologiques particulières, une forte présence de l’eau et l’activité humaine passée ont engendré la mise en place d’une mosaïque de milieux : friches humides, bosements, prairie de versant, zones marécageuses, mares, étang… Ces milieux variés favorisent la présence d’une multitude d’espèces animales et végétales. Voir le site
Boucle de Moisson
Entre Mantes et Bonnières, la boucle de Moisson constitue le dernier méandre de la Seine en Île-de-France. Le site, isolé, est difficilement accessible malgré sa situation dans un secteur périurbain. Il ressemble à une presqu’île piquetée de boisement avec des cheminements et des voies qui la contournent.
La forêt, mise en place à la fin du XVIIIe siècle sous l’impulsion des derniers seigneurs de Moisson, était alors très ouverte. Aujourd’hui, la réserve naturelle bénéficie d’une spécificité paysagère : une juxtaposition de pelouses, de landes et de boisements. La valeur floristique du site provient d’un ensemble d’espèces végétales rares liées à ces milieux. Voir le site
Coteaux de la Seine
Les coteaux de la rive droite de la Seine forment un vaste versant abrupt d’exposition sud sur lequel on trouve l’un des ensembles de pelouses calcaires les plus importants du bassin parisien tant par sa superficie et sa diversité que par son état de conservation. Ces falaises et leurs pinacles crayeux représentent une entité paysagère, écologique et patrimoniale, la plus représentative de ce type d’habitat calcicole en Ile de France.
Sur le site, 470 espèces floristiques sont recensées dont 59 sont très rares à assez rares en Ile de France. Treize espèces sont protégées au niveau régional comme la phalangère à fleurs de lis, l’astragale de Montpellier, largement représentée sur le site, et une au niveau national : l’alisier de Fontainebleau.
L’entomofaune est le deuxième pôle d’intérêt majeur du site avec notamment 245 espèces de papillons recensées. Voir le site
Terroir Sites naturels / Vallées à visiter
Vaux de Cernay
La partie la plus touristique du site s'étend sur quelque cinq kilomètres et comprend les étangs et les ruines de l'ancienne abbaye cistercienne de Cernay. Les sous-bois abondants sont parcourus de nombreux sentiers balisés par le Parc naturel régional et par une branche du GR1. Il est traversé par la route départementale D24, très sinueuse, qui relie Cernay-la-Ville à Auffargis...
Photos Voir le site
Sablière de Pont de Grandval
On est parfois étonné par l'encaissement disproportionné des vallées dans le Parc régional de la vallée de Chevreuse. Comment par exemple ce petit ru des Vaux-de-Cernay a-t-il pu creuser un tel sillon ? La réponse est simple : le sud des Yvelines jusqu'à la forêt de Fontainebleau est constitué d'un sol sablonneux, extrêmement friable.
Photos Voir le site
Vallée de Chevreuse
Terroir Sites naturels / Massifs forestiers
Foret de Sainte Apoline
Forêt des Alluets
Forêt de Rambouillet
Forêt de Marly
Forêt de Versaille
Forêt de Saint Germain en Laye
Forêt de Rosny
Forêt de Moisson
Forrêt de Saint-Palais
Bois de la Bucaille
Bois de Saint Cucufa
Terroir Patrimoine bâti / Eglises
Eglise troglodytique de L'Assomption
L’église fut donc construite comme il était convenu, ainsi qu’un presbytère. Sur l’emplacement donné par Nicolas Dongois, le roc fut entaillé presque verticalement avec réservation d’épais talus renforçant la base des piliers ménagés entre les baies. Les déblais rejetés devant la coupe permirent de constituer le sol du cimetière. L’église fut alors creusée en plein cintre dans le roc crétacé, sous forme d’une belle voute de 8 mètres de haut sur une largeur de 8 mètres et une longueur de 26 mètres. Les déblais de plus de 1600 mètres cubes furent jetés à la Seine pour la création d’une aire de rouissage du chanvre, en ce temps où nos aïeux le filaient encore…
Photos Voir le site
Terroir Patrimoine bâti / Abbayes
Abbaye des vaux de Cernay
L'abbaye des Vaux-de-Cernay est un ancien monastère cistercien datant du xiie siècle. Elle se situe dans le diocèse de Versailles, dans la commune de Cernay-la-Ville, dans le département des Yvelines et la région d'Île-de-France, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Paris. L'abbaye se situe dans la forêt de l'Yveline en vallée de Chevreuse, à proximité de la forêt de Rambouillet...
Photos Voir le site
Il existe d'autres sentiers de randonnée à Autouillet (78) pour découvrir le terroir
Profitez au maximum de Sentiers en France avec rando +
Le compte Rando permet de profiter de tout le potentiel qu'offre Sentiers en France :
Pas de pub
Favoris illimités
Mode hors-connexion
3 mois
5,99 €
6 mois
11,98 € 10,99 €
12 mois
23,96 € 16,99 €
Cette fonctionnalité n'est disponible que sur l'application Sentiers en France
Maximisez l'expérience Sentiers en France
avec le suivi GPS et le stockage hors-ligne sur l'application
L'application Sentiers en France vous donne accès au guidage GPS temps réel sur plusieurs milliers de sentiers de randonnée balisés, au stockage hors-ligne des sentiers ainsi qu'à de nombreuses autres fonctionnalités utiles ! Le guidage GPS est gratuit. Le stockage hors-ligne nécessite un compte Rando
En savoir plus
Snowleader Snowleader
Promotion jusqu'au 8 juillet