Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Courses et Marche Nordique autour du Golfe du Morbihan, du 27 juin au 30 Juin 2019
Région / Département / Ville

Snowleader
Snowleader
Snowleader



DÉCOUVRIR LE TERROIR

Découvrez les réserves naturelles, préservation faunistique et floristique de notre territoire
Indre (36)
Sites naturels / Réserves naturelles

Bois des Roches

Pouligny-Saint-Pierre
La réserve naturelle régionale du bois des Roches, dont le Conservatoire d’espaces naturels de la région Centre est propriétaire et gestionnaire, est constituée de pelouses sèches en haut de falaises et de grottes occupées jadis par nos ancêtres chasseurs de rennes et habitées aujourd’hui par quelques espèces de chauves-souris (non accessibles au public). Le site abrite, entre autres, plus de 250 espèces végétales dont 5 espèces d’orchidées, 23 espèces d’orthoptères (grillons, criquets et autres sauterelles), 3 espèces de reptiles dont le lézard des murailles et plus de 100 espèces de papillons. Magnifique point de vue sur la vallée de la Creuse depuis le belvédère.

Chérine

Saint-Michel-en-Brenne
Située au coeur du Parc naturel tégional de la Brenne, la réserve naturelle de Chérine occupe un plateau de faible dénivelé. Elle se compose d’un ensemble remarquablement varié de milieux naturels, de l’étang ancien ceinturé de roseaux, à la prairie et au marais en passant par les bois et les landes. Les milieux prairiaux couvrent la majorité de la superficie de la réserve naturelle mais celle-ci est avant tout riche et reconnue pour ses milieux aquatiques : étangs, mares de prairies ou forestières, etc.
Isère (38)
Sites naturels / Réserves naturelles

Étang de Saint-Bonnet

Vaulx-Milieu
Créée en 1987, symbole de la « Ville à la campagne » imaginée dans le cadre de l’aménagement de la Ville Nouvelle, cette réserve est située à 500 m de l’hôtel de ville. Elle a intégré le réseau des 11 réserves naturelles régionales (RNR) en 2007 en tant qu’étang remarquable de la région. Ses richesses naturelles sontprincipalement les oiseaux (en particulier les hérons dont la quasi-totalité de la famille est représentée) et la tortue Cistude. On y observe également quelques raretés végétales (fougères et renoncules)...

Étang du Grand-Lemps

Châbons
Située à 500 m d’altitude au fond d’une dépression d’origine glaciaire d’axe sensiblement nord-sud, la réserve naturelle de l’Étang du Grand-Lemps présente sur 53 ha un patrimoine floristique et faunistique exceptionnel. Ses versants sont partagés entre prés pâturés, cultures et taillis de châtaigniers. Le fond de la dépression correspond à un marais couvert par la végétation de la tourbière et par la phragmitaie. Les milieux tourbeux, et plus particulièrement les groupements à sphaignes, constituent l’originalité du site…

Étang Haute Jarrie

Jarrie
La commune, consciente de la richesse de la biodiversité de l'étang et de sa fragilité, a protégé le site dès 1984 en tant que Réserve Naturelle Volontaire. Devenue depuis 2005,Réserve Naturelle Régionale. 
Ces classements ont permis de préserver et d’étudier la faune et la flore de cet espace humide, fragile dans le cadre de plans de gestion quinquennal.
Un observatoire permet aux visiteurs d’observer la faune qui y niche en particulier les espèces protégées et rares comme…

Étangs de Mépieu

Creys-Mépieu
La réserve naturelle des étangs de Mépieu est située à une altitude moyenne de 250 mètres sur la commune rurale de Creys-Mépieu. Le site se trouve non loin du Rhône, à l’est du district naturel de « l’Isle Crémieu » qui est rattaché au domaine biogéographique continental. Sur la réserve naturelle, la succession de milieux humides (étangs, tourbières) et de milieux secs (pelouses sèches, landes à genévrier, formations à buis) constitue un paysage typique. La connexion des zones humides du plateau au fleuve Rhône est favorisée par la proximité de deux rivières.
L’originalité du site réside en la juxtaposition de milieux humides et de milieux secs complémentaires…

Haute vallée du Béranger

Valjouffrey
La réserve naturelle du Béranger d'une superficie de 84 hectares est située dans la haute vallée du Valjouffrey. Contigüe au Parc National des Ecrins, elle comprend une bande étroite qui englobe la route RD 117 et le torrent éponyme.
Vers 1200 m la pente s'adoucit, la vallée s'élargie pour laisser apparaître des hauts sommets et des glaciers relictuels. Entre 1000 et 1400m d'altitude elle est boisée de pins, sapins, épicéas, hêtres, noisetiers, aulnes blancs et autres feuillus. Sur la partie basse, la réserve comprend essentiellement des près de fauche ou partiellement en friche autour du village habité seulement en été.
La faune et la flore que l'on peut y observer est classique des milieux alpins : chamois, chevreuils, sangliers et parfois bouquetins. Des aigles royaux nichent à proximité. Cette Réserve Naturelle bénéficie d'une protection réglementaire différente de celle du Parc National.

Haute vallée du Vénéon

Saint-Christophe-en-Oisans

Hauts de Chartreuse

Saint-Bernard
Vaste monument rocheux bordé de hautes parois, la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse s’étend du Mont Granier au Nord, à la Dent de Crolles au Sud. Accessible uniquement à pied, cet espace en partie modifié par l’homme a conservé une richesse naturelle exceptionnelle. Le classement est intervenu afin de préserver le site, menacé par des projets d’aménagement. Le Parc naturel régional de Chartreuse en a été désigné gestionnaire en 2001.
Les roches sédimentaires (calcaires et marnes) déposées en couches ont été plissées et soulevées par la formation des Alpes. L’érosion a alors creusé des fissures puis des réseaux de grottes qui figurent parmi les plus longs d’Europe…

Hauts plateaux du Vercors

Gresse-en-Vercors
Unique par sa taille de 17 000 hectares, la réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors s’étend sur 10 % du territoire du Parc naturel régional du Vercors. Elle est aujourd’hui la plus vaste réserve terrestre de France métropolitaine.
Comprise entre 1050 m et 2341 m d’altitude, elle subit des influences climatiques très contrastées, à la charnière entre les Préalpes du nord et celles du sud. Une forte présence humaine saisonnière l’a façonnée depuis la préhistoire. Et si le pastoralisme s’y pratique depuis plus de mille ans, l’activité de randonnée est désormais largement développée…
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32